Vendredi 20 septembre 2019

Le Corot disparu aux USA en août dans d’étranges circonstances serait réapparu

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 septembre 2010 - 339 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [20.09.10] – Le tableau de Corot disparu en août 2010 a été retrouvé. Un portier new-yorkais l’a rendu aux autorités après l’avoir trouvé dans des buissons à proximité du lieu ou il avait été vu pour la dernière fois.

Le tableau Portrait d’une jeune fille, attribué au peintre français Jean-Baptiste Camille Corot, estimé à 1,3 millions de dollars (environ 1 million d’euros) avait disparu en juillet 2010 dans d’étranges circonstances. Au terme d’une soirée arrosée un courtier en art, James Carl Haggerty, avait déclaré l’avoir perdu alors qu’il le présentait à un acheteur potentiel. Peu après le courtier faisait l’objet d’une plainte de la part de Mme Trudgeon, la propriétaire majoritaire du tableau. Quelques jours plus tard c’est le second copropriétaire, Thomas Doyle, déjà condamné pour le vol d’une toile de Degas en 2007, qui était arrêté et accusé pour tentative d’escroquerie sur un des investisseurs dans l’achat du Corot.

Enfin le 15 septembre 2010 le New York Times a annoncé que le tableau a été retrouvé. Un portier new-yorkais, Franklin Puentes, a déclaré avoir trouvé l’œuvre dans un buisson devant la résidence où il travaille. Cet endroit se trouve à proximité du lieu où le tableau a été vu pour la dernière fois. Le portier a expliqué à la police que pensant que le tableau appartenait à un des habitants de la résidence il l’avait récupéré et conservé dans son casier. Il est ensuite parti en vacances et n’a compris qu’à son retour la nature de ce qu’il avait trouvé. Il a ensuite prévenu les autorités à qui il a remis le tableau et qui n’auraient pas remis en question sa bonne foi. Le journal souligne que le lieu où le portier a trouvé le tableau semble accréditer les déclarations du courtier qui prétendait l’avoir perdu après la sortie de l’hôtel où il avait rencontré l’acheteur.

La copropriétaire du tableau s’est dit ravie que le Corot ait été retrouvé, elle a ajouté : « je suis contente qu’il n’est pas fini à la décharge ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque