Dimanche 18 novembre 2018

L’artiste et mécène du Louvre, Ahae, impliqué dans le naufrage de Sewol en Corée du Sud

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 12 juin 2014 - 399 mots

PARIS [12.06.14] – Le site internet Louvre pour tous a révélé que la famille de l’artiste et mécène du Louvre, Ahae, est propriétaire du ferry Sewol, qui a fait 300 morts en Corée du Sud le 16 avril 2014.

Après avoir enquêté sur la véritable identité de l’entrepreneur, artiste et mécène Byung-eun Yoo, qui avait fait don au Louvre d’1,1 million d’euros, sous le nom d’ « Ahae » en 2012, le site du Louvre pour tous a révélé les liens du mécène dans le naufrage de Sewol. Le 16 avril 2014, le naufrage d’un ferry, causé par « une multitude de dysfonctionnements et d’irrégularités », faisait 300 victimes en Corée du Sud.

La justice coréenne a annoncé le 9 mai 2014 détenir la preuve que la famille Yoo était propriétaire de la Chonghaejin Marine Company, l’opérateur du navire défectueux. Un mandat d’arrêt contre récompense a été émis le 22 mai 2014 contre Byung-eun Yoo, alias Ahae, qui semble avoir pris la fuite.

Le nom du fugitif, donateur du Louvre et unique mécène du bosquet du Théâtre-d’Eau à Versailles (pour lequel il a déboursé 1,4 million d'euros), est gravé sur un mur du Louvre en remerciement de son mécénat. Né au Japon en 1941, Ahae a amassé une fortune colossale grâce au dépôt de plus de mille brevets et marques d’inventions relevant de divers domaines (ménager, médical, transport). Il serait également propriétaire de nombreuses entreprises et de plusieurs exploitations de thé en Corée du Sud, son pays de résidence. Artiste également, il a photographié la vue depuis une seule et même fenêtre durant 4 ans, produisant 2 millions et quelques clichés qu’il a exposé à ses propres frais dans le monde entier depuis 2011, usant « d'énormes moyens de production et de communication, sous la houlette de son fils, Keith H. Yoo ». En 2012, l'année de son don au Louvre, il exposait ses clichés au Jardin des Tuileries, qui est rattaché administrativement à l’institution. L'année suivante, il louait l'Orangerie du Château de Versailles pour y exposer son travail.

Homme d’affaires, photographe amateur, Ahae est également engagé auprès de l’Église baptiste évangéliste coréenne. Son Église, décrite comme une secte par les médias locaux, avait été compromise dans une affaire de suicide collectif en 1997. Cinq ans plus tard, Ahae avait été condamné à quatre ans de prison pour détournement de fonds lié à l'une de ses entreprises de ferries.

Légendes photos

Vue de l'exposition De ma fenêtre de Ahae au Jardin des Tuilleries - © Photo sylvain.collet - 2012 - Licence CC BY-SA 2.0

L'Île de Jeju, où se destinait le ferry Sewol, Corée du Sud - © Photo Republic of Korea - 2011 - Licence CC BY-SA 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque