Lundi 10 décembre 2018

L'Arétin d'Ingres pourra rejoindre le Musée des beaux-arts de Lyon grâce aux donateurs

Par Romain Bouvet · lejournaldesarts.fr

Le 27 décembre 2012 - 294 mots

LYON [27.12.12] - Lancée le 15 septembre dernier, la première souscription publique du Musée des beaux-arts de Lyon vient de s'achever avec succès. La contribution des 1536 souscripteurs qui ont répondu à l'appel du musée ont permis de rassembler les 80 000 euros manquant pour l'acquisition de « L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint » d'Ingres.

Grâce au concours de la Ville de Lyon, de diverses associations et du Fonds régional d'acquisitions pour les musées, le MBA avait déjà rassemblé près de 90 % des 750 000 euros demandés par la galerie parisienne de Bayer pour l'acquisition de L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint. Ce premier appel au public a permis au musée lyonnais de réunir les 80 000 euros qui lui manquaient encore pour profiter de cette « opportunité rare sur le marché de l'art ».

Réalisée en 1848 par Jean-Auguste-Dominique Ingres, cette toile illustre un épisode légendaire de la vie de l'écrivain et dramaturge italien Pietro Aretino (1492 - 1556) dit L'Arétin. N'hésitant pas à critiquer l'église et les puissants dans ses oeuvres, Aretino avait été approché par plusieurs souverains tels que François Ier, qui - en le finançant - espéraient s'attirer les bonnes faveurs de cet écrivain à la plume trop acide. La toile le montre ici recevant une chaine d'or des mains d'un messager de Charles Quint. L'Arétin aurait refusé le cadeau impérial en ajoutant crânement que c'était là « un bien mince cadeau pour une si grande sottise ».

L'oeuvre rejoindra prochainement les collections du musée et sera présentée au public à partir de février 2013. L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint sera également mis à l'honneur lors de l'exposition sur la peinture d'histoire au XIXe siècle que le Musée des beaux-arts de Lyon compte présenter au printemps 2014.

Légende photo

Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) - L'Arétin et l'envoyé de Charles Quint (1848) - Huile sur toile - 41,5 x 32,5 cm - Musée des Beaux-Arts de Lyon

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque