Mercredi 28 octobre 2020

La vente de la collection Victor Hugo rapporte 3,2 millions d’euros

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 avril 2012 - 364 mots

PARIS

PARIS [06.04.12] – La vente aux enchères de la collection Victor Hugo, qui s’est déroulée le 4 avril chez Christie’s, a rapporté 3,2 millions d’euros (frais compris, soit trois fois plus que son évaluation (1 million d’euros, hors frais). Neuf lots ont été préemptés par la Maison Victor Hugo et la BNF.

Jusqu’à présent conservés au Mas de Fourques à Lunel (Hérault), les objets personnels de Victor Hugo ont été mis en vente par ses héritiers, les enfants de son arrière-petit-fils Jean Hugo (1894-1984). Livres, tableaux, dessins, photographies, mais aussi meubles et lettres privées, ce sont plus de 400 objets, répartis en 336 lots, qui ont appartenu à Victor Hugo et à ses descendants, Charles (son fils), Georges (son petit-fils) et Jean Hugo. Lionel Gosset, expert de la vente explique que « ce fut, sentimentalement, une décision difficile à prendre. Mais il était devenu très compliqué [pour les héritiers] de garder ces objets en l’état ».

Le clou de la vente de Christie’s France a été Souvenir de Belgique, ce dessin réalisé par l’écrivain a été vendu 409 000 euros (estimé entre 50 000 et 80 000 euros) ; il ne bat cependant pas le record mondial pour un dessin de Victor Hugo établi par Artcurial le 28 mars 2012 : également intitulé Souvenir de Belgique, a été adjugé 447 500 euros. Chez Christie’s, les dessins, une quarantaine, ont rapporté plus d’1,2 million d’euros, représentant la totalité de l’évaluation de départ de la collection.

Parmi les autres objets phares de la vente se trouvait une lettre non datée de Victor Hugo destinée à sa « bien-aimée » Adèle Foucher, qu’il épousa en 1822. Signée « Ton mari bien tendre et bien respectueux », cette lettre d’amour, estimée entre 3 000 et 5 000 euros, a été adjugée 39 400 euros.

Deux lots ont été préemptés par la BNF et sept par la Maison Victor Hugo, notamment la couronne de mariage de Léopoldine, la fille de l’écrivain à laquelle il dédia son célèbre poème « Demain dès l’aube » après son décès.

Christie’s a mentionné qu’un important collectionneur chinois avait acquis une soixantaine de documents personnels de l’écrivain pour la somme de 115 000 euros.

Légende photo

Victor Hugo - "Souvenir de Belgique" - 15,7 x 59,4 cm - Fusain, pinceau et encre noire, lavis brun et gris, rehauts de blanc, sur papier brun dans un cadre peint par l'artiste à l'encre brune et lavis brun et rouge - estimé 50.000 / 80.000 euros et adjugé 409.000 € (hors les frais) - © photo www.christies.com

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque