Dimanche 18 février 2018

La Tate rachète un Rubens, trésor national

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 octobre 2008

LONDRES (U.K) [10.10.08] – Un dessin de Rubens pour un plafond du Whitehall restera en Angleterre. La Tate a réussi à récolter les fonds nécessaires pour l’acheter à son propriétaire.

%26copy; D.R

Un dessin de Rubens pour le plafond de la Banqueting House du Whitehall qui risquait d’être revendu a fait l’objet d’une mobilisation réussie pour récolter les 5.7 millions de livres qu’en exigeait son propriétaire.

L’Apothéose de Jacques 1er est un des trésors du patrimoine national anglais, et son propriétaire, le vicomte Hampden, menaçait de le revendre à l’étranger si la Tate ne le rachetait pas pour 5.7 millions de livres (l’œuvre est estimée 11.5 millions de livres).

Le délai, fixé au 30 septembre 2008, a été tenu par la Tate, qui a récolté l’argent nécessaire auprès de fondations, mais aussi auprès de particuliers.

La Banqueting House et son plafond, sont les seuls rescapés de l’incendie qui a détruit le Whitehall Palace en 1698. Ceci explique les nombreux dons qui ont été faits pour que l’œuvre reste sur le territoire.

Stephen Deuchar, le directeur de la Tate Britain, espère que ce succès inspirera des donateurs pour la National Gallery et la National Gallery of Scotland : deux Titien y ont besoin de 100 millions de livres pour ne pas être repris par leur propriétaire, le duc de Sutherland.
[Source : The Guardian]

Pierre-Paul Rubens (1577-1640) L'Apothéose de Jacques Ier (The Apotheosis of James I and other studies), circa 1629-30
Huile sur panneau - 95 x 63,1 cm Londres, Tate Gallery

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque