Mercredi 18 septembre 2019

La tapisserie de Picasso au Four Seasons menacée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 février 2014 - 207 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [11.02.14] – Un juge de la Cour Suprême vient d’interdire le déplacement du Tricorne, une tapisserie signée de Pablo Picasso, qui orne le restaurant Four Seasons depuis 1959. Créée pour les ballets russes en 1919, l’œuvre de près de 5 mètres sur 6 a été installée au Four Seasons à son ouverture.

La société immobilière RFR Holdings, propriétaire de l’immeuble qui héberge le Four Seasons, souhaitait déplacer l’œuvre de Picasso, afin de réparer le mur qui la supporte. Le juge Matthew F. Cooper vient de déclarer une injonction contre cette décision.

Après une alarme sonnée par The New York Landmarks Conservancy, propriétaire de l’œuvre, il avait été constaté qu’un déplacement pourrait nuire à la conservation de la tapisserie de Picasso.

Les conservateurs précisent que celle-ci ayant été placée sur un support qui l’a durcie, il n’est pas possible de la plier. Son déplacement pourrait alors prendre près de 8 jours selon le processus prescrit par les experts.

Le juge en charge de trancher dans cette affaire a notamment expliqué au Daily News qu’il ne voulait pas être responsable de la destruction d’un Picasso, en rajoutant que, « si des dommages venaient à être causés, aucune somme d’argent ne pourrait combler une telle perte. » 

Légende photo

Pablo Picasso - Rideau de scène Le Tricorne (1919) - Four Seasons - New York - Etats-unis - © Photo Rodrigoarthur - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque