Vendredi 20 septembre 2019

La série d’aquarelles de Turner, « L’incendie du Parlement », représenterait un tout autre incendie

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 mars 2014 - 325 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [21.03.14] – Un employé de la Tate Britain, à Londres, affirme que la série d’aquarelles de William Turner, « The Burning of the Houses of Parliament », ne représente pas l’incendie du Parlement de Londres mais celui, survenu 7 ans plus tard, dans la forteresse londonienne appelée la Tour de Londres.

Alors que Matthew Imms, employé à la Tate Britain de Londres, effectuait un travail de catalogage de l’œuvre de William Turner en prévision d’une rétrospective organisée par le musée fin 2014, il a découvert que la série d’aquarelles nommée « The Burning of the Houses of Parliament » ne représentait pas l’incendie du Parlement de Londres survenu en 1834 mais celui du Grand Storehouse de la Tour de Londres, en 1841.

Le thème des neuf aquarelles de Turner avait été identifié en 1909 par A.J Finberg. Selon les propos de Matthew Imms, recueillis par l’Art Newspaper, il y avait depuis longtemps des doutes quant à l’identification de Finberg. Sachant que les aquarelles avaient été réalisées tard dans la carrière de l’artiste, l’employé de la Tate Britain a mené son enquête et a trouvé plusieurs images illustrant l’incendie du Grand Storehouse de la Tour de Londres, un bâtiment de style baroque construit en 1688.

Matthew Imms a immédiatement fait coïncider les caractéristiques architecturales dominantes de la Tour de Londres, une coupole et de grandes et longues fenêtres, à celles des bâtiments représentés dans les aquarelles de William Turner. Il a également trouvé une correspondance prouvant que le peintre avait souhaité se rendre sur les lieux très peu de temps après l’incendie. Une lettre, adressée à Turner le 3 novembre 1841 par le Duc de Wellington, lui refusait l’accès à la Tour de Londres.

L’exposition « The EY Exhibition: Late Turner – Painting Set Free » se déroulera du 10 septembre 2014 au 25 janvier 2015 à la Tate Britain et sera consacrée aux œuvres réalisées par le peintre dans les dernières années de sa carrière, entre 1835 et 1850.

Légende photo

Joseph Mallord William Turner, L'incendie des chambres du parlement (1834) - Aquarelle sur papier - 23 x 32 cm - British Museum - source Wikipaintings

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque