Mercredi 20 janvier 2021

La répartition des subventions pour l’art entre Londres et la province fortement critiquée

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 2 avril 2009 - 208 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [02.04.09] – Des études révèlent que les fonds alloués aux arts en Grande-Bretagne sont largement centrés sur la ville de Londres, au détriment des musées et galeries de province.

Les fonds d’argent public et privé alloués aux musées et aux galeries d’art seraient majoritairement au bénéfice de Londres, rapporte The Independent. Des voix s’élèvent dans l’industrie de l’art, pour demander une révision du système de dotations qui privilégie largement la capitale anglaise et néglige les villes de province.

La ville de Londres a eu 13 fois plus d’argent pour les arts que les villes de province en 2008, ce qui provoque un déséquilibre très important. Don Foster, porte-parole du mouvement Liberal Démocrate, a dit au Parlement : « Le gouvernement veut que plus de gens à travers le pays s’investissent dans les arts. Cela ne peut pas arriver si tout le monde n’a pas accès à des organisations artistiques locales correctement subventionnées. Bien plus devrait être fait pour que les régions puissent mettre en place leurs propres centres culturels et bénéficier de subventions pour l’art équitables».

Ces disparités évidentes prouvent l’inefficacité des mesures prises par l’Arts Council England jusqu’à présent. L’organisation justifie cela par le fait que Londres est le siège de maintes organisations artistiques nationales.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque