Lundi 17 décembre 2018

La City inspire un nouveau concept d’investissement en art

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 mai 2010 - 285 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [19.05.10] – L’art est-il un bon placement ? Un nouveau produit britannique d’investissement qui permet de prendre des options sur les oeuvres futures de jeunes artistes emprunte les techniques de la haute finance.

A l’image des Médicis dans la Florence de la Renaissance qui utilisaient les revenus de leurs activités bancaires pour soutenir et financer les jeunes artistes qu’étaient alors Michel-Ange ou Léonard de Vinci, les collectionneurs peuvent aujourd’hui acheter une œuvre d’un artiste émergent de la scène contemporaine sous une forme originale.

D’après le Times, la pratique se résume pour l’investisseur – marchand, galeriste, collectionneur ou simple amateur fortuné – à poser une option sur l’œuvre future d’un artiste.

Tom Saunders, un jeune artiste conceptuel fraîchement diplômé du Camberwell College of Arts de Londres offre pour une contribution à hauteur de 2 000 livres – un peu plus de 2 300 euros – à l’investisseur la possibilité d’acheter n’importe laquelle de ses pièces pour un peu plus d’un euro pendant une période de dix ans. Déjà deux réservations ont été faites dont une par un collectionneur de renom.

L’art contemporain qui plus est conceptuel étant un investissement aléatoire car mettant plus l’accent sur l’idée que la peinture traditionnelle par exemple, le procédé est couvert par un contrat juridique – qui dérive du contrat d’artiste – qui assure une certaine garantie à l’acheteur.

Si l’œuvre de l’artiste rencontre un grand succès à l’instar d’un Marcel Duchamp ou d’une Tracey Emin, atteignant des côtes élevées, alors l’investisseur en tirera le plus grand bénéfice. Si au contraire, la carrière de l’artiste connaît quelques infortunes, il sera protégé par des dispositions contractuelles qui couvrent le manque de production et même le risque de décès de l’artiste.

Légende photo

Londres - photographe : Josep Renalias - Licence Creative Common 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque