Vendredi 22 janvier 2021

La Cité épiscopale d’Albi bientôt Patrimoine mondial ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 février 2009 - 171 mots

PARIS [10.02.09] – La Cité épiscopale d’Albi se porte candidate pour être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cathédrale Sainte-Cécile

L’Etat français a proposé la candidature de la Cité épiscopale d’Albi au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site médiéval très bien préservé abrite des chefs-d’œuvre de l’art roman et gothique méridional. L’inscription de la Cité épiscopale d’Albi au patrimoine mondial de l’humanité exige 18 mois de procédure : le Comité du patrimoine mondial examinera le dossier durant l’été 2010.

Ce patrimoine architectural très riche comporte un groupe épiscopal du XIIIe siècle qui s’étend sur 13 hectares. A l’intérieur de ce périmètre, plusieurs sites et monuments sont classés : la cathédrale Sainte-Cécile, la plus grande cathédrale en terre cuite du monde, avec la plus grande surface de peintures murales en Europe, mais aussi le cloître Saint-Salvy, le pont-vieux sur le Tarn, et le Palais de la Berbie, un des plus anciens ensembles épiscopaux français, qui abrite le musée Toulouse-Lautrec.

Légende Photo : Cathédrale Sainte-Cécile - Jugement dernier et Grand Orgue - © Mairie d'Albi

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque