Samedi 16 novembre 2019

La Biennale de Sydney perd son président et son principal sponsor

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 mars 2014 - 247 mots

SYDNEY (AUSTRALIE) [11.03.14] – Luca Belgiorno-Nettis, président de la Biennale de Sydney et de la société Transfield, principal sponsor de l’évènement, a démissionné de son mandat quelques jours seulement avant l’ouverture de la 19e édition de la biennale.

La Biennale de Sydney, dont la 19e édition débutera le 21 mars, vient d’annoncer la démission de son président, Luca Belgiorno-Nettis, et l’arrêt de son partenariat avec l’entreprise Transfield, son principal sponsor. Le conseil d’administration a fait part, sur le site officiel de la biennale, de sa gratitude envers la famille Belgiorno-Nettis, qui participait à la création de la biennale il y a 41 ans et « sans qui l’évènement ne serait pas devenu ce qu’il est aujourd’hui ».

Le 19 février dernier, dans une lettre au conseil d’administration de la Biennale de Sydney, des artistes s’insurgeaient contre l’implication de la société Transfield dans l’entretien des centres de détention de demandeurs d’asile situés sur les îles de Nauru et de Manus, en Papouasie Nouvelle-Guinée. Les 35 artistes (sur 94 participants) menaçaient de boycotter l’évènement ou d’y inclure des œuvres protestataires.

Luca Belgiorno-Nettis s’est expliqué dans une déclaration sur les raisons de sa démission : « Les employés de la biennale ont été verbalement agressés […] J’ai été personnellement calomnié […] La plupart des artistes étant déchirés entre leur loyauté à notre directeur artistique et leur envie de prendre position contre le gouvernement, je sentais que l’esprit du festival s’obscurcissait. […] C’est pourquoi j’ai présenté ma démission au conseil […]»

Légende photo

Cockatoo Island, Sydney, Australie - Un des lieux de la Biennale - © Photo spud murphy - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque