Vendredi 14 décembre 2018

La Belgique réclame à nouveau un Rubens conservé à Nantes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 28 janvier 2013 - 199 mots

BRUXELLES (BELGIQUE) [28.01.13] – Face au silence qui a accueilli leur première tentative, les autorités belges ont renouvelé leur demande de restitution concernant le « Triomphe de Judas macchabée » de Rubens. Conservée au Musée des beaux-arts de Nantes, cette toile fut dérobée à Tournai en 1792 par l’armée française.

Dans un courrier adressé mercredi 23 janvier 2013 au Président de la République ainsi qu’à la Ministre de la Culture Aurélie Filippetti, le Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Rudy Demotte a renouvelé sa demande officielle concernant le retour du Triomphe de Judas macchabée de Pierre Paul Rubens en Belgique.

Aujourd’hui conservée au Musée des beaux-arts de Nantes, cette toile fait partie avec La délivrance des âmes du Purgatoire d’un ensemble commandé en 1635 et destiné à décorer la cathédrale de Tournai. Dérobé par l’armée française durant la période révolutionnaire, le Triomphe de Judas macchabée n’a jamais repassé les frontières de l’hexagone, malgré les nombreuses démarches entreprises au début du XIXe siècle par les autorités ecclésiastiques tournaisiennes.

Demotte a rappelé dans son courrier que « l’an dernier déjà » il avait saisi le gouvernement français afin qu’une procédure de restitution soit engagée, demande à laquelle l’Élysée n’a jamais donné suite.

Légende photo

Pierre Paul Rubens (1577-1640) - Triomphe de Judas macchabée (1635) - Huile sur toile - 310,8 x 228,5 cm - © Photo Musée des beaux-arts de Nantes.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque