Dimanche 24 janvier 2021

Keren Detton prend la direction du Frac Nord-Pas-de-Calais

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 25 janvier 2016 - 434 mots

QUIMPER (BRETAGNE) [25.01.16] – Le départ de la directrice du Quartier Keren Detton à la direction du Frac Nord-Pas-de-Calais intervient dans un contexte difficile pour le centre d’art contemporain quimpérois, qui pourrait être « rapproché » de l’école d’art dans le but de réaliser des économies substantielles.

Keren Detton, directrice du centre d’art contemporain de Quimper Le Quartier, a annoncé son départ à la direction du Frac (Fonds régional d'art contemporain) du Nord-Pas-de-Calais d’ici le mois d’avril, rapporte Ouest France. Avec cette annonce, l'idée d'un rapprochement du centre d'art avec l'école d'art, à laquelle était opposée la directrice, est relancée par l'adjoint à la culture Allain Le Roux.

« À un moment donné, il faut inventer des choses, le centre d'art contemporain n'est pas le seul à connaître quelques difficultés. Peut-être a-t-on un modèle à inventer et je vais proposer à l'État de tenter une expérience à Quimper qui pourrait se renouveler en France après », avance l’élu dans Le Télégramme. L’objectif poursuivi est de réaliser des économies, en mettant en place une administration commune, mais aussi de créer une nouvelle dynamique pour le centre d’art, en difficultés dernièrement.

Depuis 2014 Le Quartier ne dispose plus de convention d’objectifs de moyens à long terme rappelle Ouest France. Son budget annuel est réexaminé d’une année sur l’autre, et la municipalité, principal financeur, a baissé ses dotations de 15 % en 2015 et les diminuera à nouveau d’autant en 2016 et 2017.

Jean-Yves Crochemore, président du Quartier qui souhaite conserver la structure en l’état, souligne que bien que cette baisse des subventions ait été prise en compte, « cela va faire un peu de casse pour que le centre d'art continue à exister ». Le président a toutefois réussi à obtenir l’assurance des autres partenaires, l’Etat, la région et le département, du maintien de leurs subventions pour 2016. Jean-Yves Crochemore estime que le recrutement d’un nouveau directeur pour Le Quartier pourrait être effectif en septembre, et qu’une nouvelle convention d’objectifs pourrait être votée fin 2016.

Il y a un an, cette proposition de rapprochement avec l’école d’art n’avait pas été retenue par les partenaires, et le directeur de la Drac Bretagne Jean-Loup Le Coq a à nouveau fait part d’un certain scepticisme sur ce projet : « l’École des Beaux-Arts fait partie depuis quatre ans du réseau de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB), encore jeune. Ce rapprochement serait prématuré. Ces deux établissements n’ont pas les mêmes objectifs. L’un est un organisme de formation. L’autre, un organisme de diffusion, de création et de médiation de l’art contemporain. »

C’est oublier la Villa Arson à Nice.

Les articles de « Partir en Poitou-Charentes »

Le Quartier, centre d'art contemporain, Quimper © Photo El Funcionario - 2013 - Licence CC BY-SA 3.0 

En savoir plus
Consulter la fiche biographique de Keren Detton

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque