Mercredi 16 octobre 2019

Jean-Jacques Aillagon brigue un second mandat à Versailles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 février 2010 - 337 mots

PARIS [10.02.10] – A l’occasion de la présentation à la presse du programme de la saison culturelle 2010, le président du musée et du domaine national de Versailles, dont le mandat arrive à échéance à l’été 2010, postule à sa propre reconduction.

« Je suis prêt à continuer » a souligné l’ancien ministre de la Culture (2002-2004) qui se verrait bien prolonger son mandat. « Si le gouvernement veut bien me reconduire dans mes fonctions, j’accepterai avec enthousiasme et avec gratitude de continuer de servir cet établissement » a-t-il ajouté.

L’annonce du programme du domaine de Versailles le disait implicitement. « D’une façon générale, un mandat de trois ans, c’est très court » pour mettre en œuvre un projet cohérent a-t-il précisé.

Depuis sa nomination en 2007, Jean-Jacques Aillagon a beaucoup œuvré pour la rénovation du château et du parc. Il a réussi à en donner une nouvelle image au fil des expositions et des évènements en réalisant une véritable « révolution de palais » selon notre confrère des Echos. Depuis l’exposition Jeff Koons, le domaine fait régulièrement l’actualité.

« J’ai une vieille habitude de tout ça » a-t-il déclaré. Collectionneur et précurseur de tendances artistiques, il a su tirer profit de ses amitiés et surtout de ses expériences du Centre Pompidou au ministère de la Culture en passant par la direction des affaires culturelles de la ville de Paris.

Les noms de nombreux successeurs potentiels circulent, entre autres : Patrick de Carolis, actuel PDG de France Télévision, Erik Orsenna, écrivain et membre de l’Académie Française ou encore Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France. Mais Frédéric Mitterrand garde le silence.

Parmi les expositions annoncées : les sciences à Versailles en octobre 2010, l’artiste japonais Murakami en septembre et la célébration du tricentenaire de la chapelle royale fin avril. Les spectacles vivants sont aussi mis à l’honneur. « Tout cela fait revenir la clientèle francilienne et les 25-35 ans » déclare Laurent Brunner, directeur de la filiale Château Versailles Spectacles (CVS).

Malgré la crise, la fréquentation du domaine n’a pas faibli en 2009 avec 5,6 millions de visiteurs.

Jean-Jacques Aillagon (2009) - © photographe Benoît Linero

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque