Jeudi 13 décembre 2018

Italie : un concours pour créer de l’emploi dans la culture

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 décembre 2012 - 459 mots

MILAN (ITALIE) [06.12.12] – La fondation privée italienne Accenture lance un concours pour le développement de projets associant la mise en valeur du patrimoine artistique italien et la création d’emplois pour les jeunes, avec à la clé, une bourse d’un million d’euros pour l’équipe gagnante.

« Notre pays a besoin d’une révolution culturelle », voilà le constat du ministre des biens culturels italien Lorenzo Ornaghi à la suite d’une table ronde dédiée à l’état général du bénévolat culturel, organisée par la Fondation italienne Accenture (liée à l’entreprise internationale de conseil en management Accenture) et le mensuel Vita. Le bilan est significatif, rapporte Il Corriere : les institutions culturelles italiennes (musées, sites archéologiques, etc.) comptent plus de 800 000 bénévoles dans leurs équipes aujourd’hui.

Ces réflexions se sont concrétisées avec le lancement du concours « ARS » (Arte che realizza occupazione sociale) pour la promotion du travail dans le domaine culturel, créé par la fondation privée Accenture. Ouvert à tous, il propose aux groupes, organismes ou associations (à but non lucratif) de déposer un projet de développement de services ou produits, relatifs à la mise en valeur du patrimoine artistique italien, générant de nouveaux emplois. L’équipe gagnante se verra dotée d’une bourse d’un million d’euros, décernée par la fondation, pour la réalisation de son projet. « Nous voulons contribuer à la valorisation de notre patrimoine, mais aussi à la création d’emplois pour les jeunes » a déclaré le président de la fondation, Diego Visconti.

Les équipes peuvent dédier leur projet à augmenter la fréquentation d’un site culturel, le développement de nouveaux outils de médiation pour le public (conférenciers, ateliers, audio guides etc.) ou encore l’intégration du patrimoine artistique aux activités d’une région (tourisme, réceptions, transports etc.). Les participants devront toutefois répondre à deux buts impératifs : rendre accessible ou visible un patrimoine artistique national (privé ou public) délaissé, et générer des emplois.

La fondation a tenu à souligner qu’elle favoriserait les projets originaux et innovants (en terme de technologie) ; des projets qui devront toutefois être réalisables à la fois matériellement et financièrement.

Ouvert depuis le 3 décembre, le concours se termine le 25 mars. Il faudra cependant attendre juin 2013 pour connaître le résultat final. Les équipes devront faire face à trois jurys différents (formés d’experts des différentes disciplines abordées par le concours) qui, en trois étapes, sélectionneront les cinq finalistes. La dernière partie du concours comprendra une présentation de trente minutes devant le jury.

En 2010, la fondation italienne Accenture lançait la plateforme « ideaTRE60 », un site Internet dédié à l’échange d’idées et la réalisation de projets innovants au service de la collectivité. C’est à travers « ideaTRE60 » que la fondation a lancé le concours « ARS », auquel participent financièrement certains membres de la plateforme.

Légende photo

Logo du projet "ARS: Arte che realizza occupazione sociale" de la Fondation Italienne Accenture - © Photo www.ideatre60.it

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque