Dimanche 21 octobre 2018

Huit cornes de rhinocéros volées dans un musée de Dublin

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 avril 2013 - 224 mots

DUBLIN (IRLANDE) [22.04.13] – Quatre têtes de rhinocéros, soit huit cornes, ont été volées au Musée national d’Irlande à Dublin. Le montant total de ce vol est estimé à 500 000 euros.

Un groupe d’individus masqués s’est introduit au Musée national d’Irlande dans la nuit du mercredi 17 avril afin de voler quatre têtes de rhinocéros. Le gardien, non blessé mais ligoté, a pu se libérer puis alerter la police.

Selon le musée, les cornes auraient été volées afin d’alimenter le commerce illégal de cornes de rhinocéros, qui, utilisées en poudre, auraient des vertus médicinales, non prouvées mais très recherchées en Extrême-Orient. Leur valeur est donc indexée sur leur poids et pourrait atteindre les 500 000 euros.

Le Musée national d’Irlande qui avait pris la décision de ne plus présenter de rhinocéros dans ses galeries d’exposition, avait précisément placé les trois têtes de rhinocéros noirs du Kenya et la tête de rhinocéros blanc du Soudan dans ses réserves il y a un an pour éviter ce type de vol.

Toujours victimes du braconnage, les rhinocéros, pourtant protégés depuis 1977, font l’objet de plus en plus de vols dans les musées, maisons de ventes ou chez les collectionneurs privés. Ce phénomène avait même conduit le Musée d’histoire naturelle de Berne à prendre la lourde décision de scier les cornes de ses six rhinocéros en 2011.

Légende photo

Ceratotherium simum (Burchell 1817), Mounted head of white rhinoceros, East of Yalu River, Moru District, Mongalla, Upper (White) Nile, Sudan - Maj. C.W. Spinks - Rowland Ward mount © Photo courtesy Mr. Nigel Monaghan, Keeper, National Museum of Ireland – Natural History

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque