Dimanche 21 octobre 2018

Hong Kong annule un projet artistique "irrespectueux"

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 23 mai 2016 - 340 mots

HONG KONG [23.05.16] - Un projet artistique mettant en lumière les craintes pour la liberté de Hong Kong sous le règne de Pékin, un compte à rebours digital projeté sur le plus grand gratte-ciel de l'ex-colonie britannique, a été annulé par les autorités qui l'ont jugé \"irrespectueux\".

Le compte à rebours géant mesurait les secondes qui séparent Hong Kong du 1er juillet 2047, lorsque prendra fin l'accord garantissant le statut quasi autonome de la ville rétrocédée à la Chine en 1997. Tous les soirs, pendant une minute, des chiffres géants étaient projetés sur les façades de l'ICC, un gratte-ciel de 484 mètres de haut qui occupe une place de choix sur la rive de la partie continentale de Hong Kong.

"Nous regrettons d'annoncer que cette oeuvre (...) ne fera plus partie de l'exposition", a déclaré le Conseil du développement des arts de Hong Kong, expliquant que le projet de l'artiste Sampson Wong était "irrespectueux".

Le "Countdown Machine" avait commencé mardi, au début de la visite à Hong Kong du numéro trois chinois, Zhang Dejiang, président de l'Assemblée nationale populaire (ANP, Parlement chinois).

Le projet "mettait en danger notre profession et représentait un risque pour les possibilités futures de travailler dans l'espace public", a déclaré le Conseil des arts dans un communiqué publié dimanche soir.

Sampson Wong a confirmé l'annulation de son projet, qui aurait dû se poursuivre jusqu'au 22 juin.

"Il faut du temps pour digérer ce qu'est devenu cette ville", dit-il sur sa page Facebook, qualifiant cette décision de "très mauvaise". "L'Histoire tranchera (...) et dira qui nuit à l'industrie et met en danger la profession".

Hong Kong bénéficie depuis sa rétrocession d'une "large autonomie" et jouit théoriquement jusqu'en 2047 de libertés inconnues ailleurs en Chine. Bon nombre de ses habitants ont l'impression que Pékin durcit sa mainmise sur le territoire et craignent que celui-ci ne soit déjà en train de perdre son mode de vie.

Des militants prodémocratie, en particulier les plus jeunes, réclament davantage d'autonomie, voire l'indépendance, ce à quoi Pékin a opposé une fin de non recevoir.

Légende photo

Compte à rebours- © photo ClkerFreeVectorImages - 2012 - Licence CC0 1.0 Public Domain 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque