Mercredi 20 novembre 2019

Grèce : des trafiquants arrêtés en possession de rares antiquités

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 3 mai 2011 - 178 mots

ATHENES [03.05.11] – A Athènes, la police grecque vient d’arrêter deux trafiquants d’antiquités et de saisir sept oeuvres exceptionnelles. Encore un exemple de cette priorité nationale qu’est pour la Grèce la lutte contre le pillage.

Selon l’AFP, la police d’Athènes annonçait le 30 avril 2011 l’arrestation de deux trafiquants d’antiquités. Les présumés coupables sont des ressortissants grecs soupçonnés de pillage et de trafic illicites. Un complice est toujours recherché par les autorités grecques.

Les deux individus inculpés étaient en possession de sept antiquités grecques. Les statuettes de marbre ont toutes été saisies par la brigade de lutte contre le trafic d’œuvres d’art. Celle-ci a inventorié deux déesses néolithiques, trois idoles cycladiques, une statuette représentant probablement Poséidon ainsi qu’une tête appartenant vraisemblablement à Hermès.

Ces antiques sont des pièces authentiques et rares. Parmi les trois idoles cycladiques, un joueur de harpe peut être rapproché de l’une des œuvres de la collection Goulandris, exposée par le Musée d’art cycladique d’Athènes. Compte tenu du « caractère exceptionnel de cette saisie », la police a indiqué que ces œuvres seraient bientôt présentées aux médias.

Légende photo

Evzones sur place la Syntagma, Athènes - © photo Harrieta171 - 2006 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque