Fréquentation record dans les expositions parisiennes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 14 mai 2009

PARIS [14.05.2009] – Les expositions temporaires ignorent superbement la crise. On le pressentait depuis l’automne, cela se confirme au printemps. Kandinsky (8000 visiteurs / jour) ; Andy Warhol (5 400), Valadon-Utrillo (3300) sont sur le podium.

En pleine bourrasque financière à l’automne 2008, les lieux d’exposition faisaient le plein de visiteurs. Une manière pour le public de conjurer la crise. On pensait que les frimas de l’hiver et le retour des beaux-jours allaient freiner l’ardeur des arpenteurs de galeries. Eh bien pas du tout, le phénomène perdure. Il faut dire que les organisateurs connaissent bien maintenant la clef du succès : un grand nom. Kandinsky, Warhol, Valadon-Utrillo ont tout pour attirer le public. En revanche, certains filons commencent à se tarir. L’égyptomanie qui caractérise habituellement le public parisien,  s’essouffle un peu : l’expo du Louvre fait moins bien que Bablyone.

Revue de détail

Valadon-Utrillo à la Pinacothèque de Paris connaît une forte affluence. Depuis son ouverture le 06 mars, 200 000 personnes ont visité l’exposition, soit plus de 3 300 personnes par jour. En 2007, l’exposition « Chaïm Soutine, le fou de Smilovetchi » à la Pinacothèque avait tout de même attiré 2 512 personnes par jour en moyenne.

Les expositions du Centre Pompidou enregistrent également des records d’affluence : 182 010 personnes ont visité l’exposition de Ron Arad « No Discipline », soit une moyenne de 1802 visiteurs par jour. Cette fréquentation, la plus élevée des expositions de design et d’architecture présentées depuis la réouverture du musée en 2000, bat ainsi les records déjà obtenus par les expositions Philippe Starck (140 000 visiteurs) et Richard Rogers (149 000 visiteurs). Mais c’est l’exposition Kandinsky qui rafle tous les suffrages, avec une fréquentation moyenne de 8 000 visiteurs par jour. Ce chiffre élevé dépasse largement celui des expositions monographiques précédentes, comme celle consacrée à Louis Bourgeois en 2008 qui attirait 3 350 visiteurs par jour en moyenne. Ou encore celle sur Nicolas de Staël en 2003 (4 700 visiteurs / jour) ou celle sur Joan Miro en 2004 (également 4 700 visiteurs / jour)

Autre Blockbuster attendu : l’exposition « Le grand monde d’Andy Warhol » aux galeries nationales du Grand Palais. Au 10 mai elle avait déjà attiré 255 000 visiteurs, soit 5 400 par jour en moyenne. Ce bon chiffre dépasse celui d’une autre exposition sur Andy Warhol au MAC de Lyon en 2005 (1 845 visiteurs jour), mais le bassin de visiteurs de Lyon n’est pas celui de Paris ! En revanche, on est évidemment loin des 7 578 visiteurs/jour de Picasso et les maîtres.

Toujours au Grand Palais, « Une image peut en cacher une autre » comptait 90 000 visiteurs au 10 mai, soit un score très honorable pour une exposition en contrepoint : 3 200 visiteurs / jour, avec une progression de semaine en semaine.

« Les portes de Ciel » au Louvre ont à ce jour attiré 165 395 visiteurs, soit 2706 visiteurs / jour. L’exposition dure 99 jours. Ce chiffre est moins bon que celui de l’exposition « Babylone » en 2008 qui avait attiré 286 233 personnes en un peu plus de deux mois et demi, soit environ 3 570 visiteurs / jour.

 « Séraphine » au Musée Maillol, consacrée à l’artiste Séraphine de Senlis, est portée par le succès du film aux César et a été prolongée jusqu’au 18 mai. Entre le 1er octobre et le 30 avril, 210 000 personnes ont visité l’exposition, ce qui fait une moyenne de 1 000 visiteurs par jour. Ce chiffre est cependant inférieur à celui de  « Marilyn » en 2006 et « Klimt, papiers érotiques » en 2005 qui avait chacune accueilli une moyenne 1 500 visiteurs par jour.

 « Le tag au Grand Palais » attire beaucoup de monde pour un sujet aussi novateur, avec plus de 80 000 visiteurs en cinq semaines (2 200 par jour) ; les organisateurs relève un public aussi vaste que varié.

Dans un registre plus confidentiel, l’exposition de bijoux « Honneur et Gloire, Antonio Spada » au musée de la Légion d’Honneur  a trouvé son public, elle est même prolongée jusqu’au 19 mai alors qu’elle devait s’achever le 15 mars. Le 5 mai, elle avait accueilli un total de 19 596 visiteurs, soit une moyenne de 136 visiteurs par jour.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque