Dimanche 25 février 2018

Tadanori Yokoo, puissance de la couleur

Par Philippe Piguet · L'ŒIL

Le 27 août 2007

Très tôt reconnu par des personnalités comme l’écrivain Yukio Mishima ou le couturier Issey Miyake,
Tadanori Yokoo compte parmi les créateurs les plus importants de la scène artistique japonaise.

Originaire de la province de Hyôgô, né en 1936, Tadanori Yokoo est un artiste polymorphe qui a bâti sa réputation dans les années 1960-1970 en s’imposant comme la figure majeure de l’avant-garde du design graphique. S’il a choisi de se consacrer par la suite exclusivement à la peinture, son art n’en a pas moins conservé quelque chose d’une rare force expressive colorée.

Les posters, les affiches et les illustrations de Yokoo n’ont pas leur pareil dans l’art du télescopage. L’artiste y mêle tout un monde de clichés propres à sa culture (tels fonds de soleil levant, geishas et autres vagues à la Hokusai) à toutes sortes d’images occidentales pour instruire une iconographie façon pop, versant extrême-oriental. Il en ressort une profusion et une énergie qu’excèdent la pratique du collage et le recours à une palette chromatique aux tons accentués.

La vie, la mort, le sexe, la religion sont les thèmes volontiers récurrents de ses peintures. Si elles reprennent à leur compte l’univers fictif antérieur, c’est pour mieux le reverser à l’ordre d’une introspection.

D’un rouge porté à l’excès, la série qu’il a réalisée dans les années 1990 s’offre à voir comme la forme la plus accomplie de toutes ses recherches plastiques. Tadanori Yokoo y fait preuve d’un savant équilibre entre radicalité et outrance.

« Tadanori Yokoo », fondation Cartier pour l’art contemporain, 261, boulevard Raspail, Paris XIVe, tel. 01 42 18 56 50, fondation.cartier.fr, jusqu’au 21 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°580 du 1 mai 2006, avec le titre suivant : Tadanori Yokoo, puissance de la couleur

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque