Nabi

Ranson chez Denis

Par Maureen Marozeau · Le Journal des Arts

Le 24 novembre 2009

Le Musée Maurice-Denis rend hommage au nabi Paul Ranson à l’occasion du centenaire de sa mort

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE - Douze ans après la rétrospective que lui avait consacrée le Musée départemental Maurice-Denis à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), Paul Elie Ranson (1861-1909) tient de nouveau la vedette au fief nabi du Prieuré, à l’occasion du centième anniversaire de son décès. L’heure n’est plus à la redécouverte mais au rapprochement intime, par le biais d’un accrochage thématique empruntant volontiers à la psychanalyse. La famille est ici au premier plan, qu’elle soit auteure du catalogue raisonné publié en 1997 (Brigitte Ranson-Bitker, petite-fille de l’artiste), co-commissaire de l’exposition (Marc-Olivier Bitker, arrière-petit-fils de l’artiste), prêteuse d’un nombre important d’œuvres, ou encore… sujet de l’exposition. Membre fondateur du groupe des Nabis, chantre du symbolisme et adepte de l’ésotérisme, Paul Ranson aurait construit en effet sa vision de la femme (tour à tour épouse, amante, sorcière, nourricière…) en réaction au « crime » dont il s’attribue la responsabilité sur la personne de sa mère, morte en couches quelques jours après sa naissance.
    Pour les visiteurs qui souhaitent une évocation vivante de l’univers exotique de l’artiste, des visites théâtrales se tiennent les samedis et mercredis après-midi dans les salles. Conçues à partir d’œuvres, de correspondances et d’épisodes biographiques, trois saynètes engageantes et légères jouées par trois jeunes comédiens talentueux font revivre les scènes clés de la vie familiale du peintre.

PAUL RANSON. FANTASMES ET SORTILÈGES, jusqu’au 24 janvier 2010, Musée Maurice-Denis, 2 bis, rue Maurice-Denis, 78102 Saint-Germain-en-Laye, tél. 01 39 73 77 87, www.musee-mauricedenis.fr, tlj sauf lundi, 25 décembre et 1er janvier, 10h-17h30, 10h-18h30 le samedi, dimanche. Catalogue, Somogy Éditions d’art, 176 p., 25 euros, ISBN 978-2-7572-0330-9.

PAUL RANSON
Commissaires : Marc-Olivier Bitker, arrière-petit-fils de l’artiste ; Marie El Caïdi, documentaliste au musée

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°314 du 27 novembre 2009, avec le titre suivant : Ranson chez Denis

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque