Dimanche 8 décembre 2019

Art moderne

Picasso et les maîtres espagnols, l'expérience immersive aux Carrières de Lumières

Par Alexia Lanta Maestrati · lejournaldesarts.fr

Le 19 mars 2018 - 374 mots

LES BAUX-DE-PROVENCE

La projection d’une durée de trente minutes présente des chefs-d’oeuvre numérisés de Picasso ou Goya dans un format inhabituel.

Picasso et les maîtres espagnols, Carrières de Lumières
Picasso et les maîtres espagnols, Carrières de Lumières

Les expositions d’art ne sont pas toujours constituées de tableaux accrochés sur les cimaises des musées. Les Carrières de Lumières proposent chaque année un nouveau spectacle immersif consacré à l’histoire de l’art. Depuis le 2 mars 2018 et jusqu’au 6 janvier 2019, le public peut découvrir « Picasso et les maîtres espagnols » présentant des chefs-d’oeuvre numérisés. Le lieu de calcaire, qui servit de décor à Jean Cocteau pour Le Testament d’Orphée (1960), offre d’un parcours de 7 000 m2 avec une hauteur de plafond allant jusqu'à 16 mètres.

Pour 12,5€, le visiteur a accès au spectacle d’une durée de trente minutes. Invité à arpenter l’espace au fil de la projection, il s’immerge littéralement dans les oeuvres de grands maîtres, de Guernica (1937) aux Demoiselles d’Avignon (1907) en passant par des oeuvres des contemporains de Picasso projetées dans toutes les carrières (sauf sur le plafond). La musique joue un rôle central, tantôt joyeuse, tantôt dramatique. 

Les réalisateurs italiens, GianFranco Iannuzi, Renato Gatto et Massimiliano Siccard, ont passé 18 mois à réaliser ce spectacle entièrement composé d’oeuvres digitalisées. Les technologies utilisées permettent d'appréhender différemment un pan de l’histoire de l’artet de conquérir un public, qui ne se déplacerait peut-être pas dans un musée. 

Cependant, quelques clefs de lecture de l’histoire de l’art pourraient aider le public à mieux s’y retrouver, ainsi qu’une meilleur indication du nom des oeuvres. 

Culture Espace, l’entreprise chargée de la gestion de musées, monuments et sites historiques comme Le Musée Maillol et le Musée Jacquemart-André à Paris, a repris en 2012 la direction des Carrières de Lumières. Le lieu connaît un succès grandissant, en 2012, 239 00 visiteurs ont vu l’exposition « Gauguin - Van Gogh ». En 2017, ce chiffre a plus que doublé avec l’exposition  « Bosch, Brueghel, Arcimboldo Fantastique et Merveilleux » (555 000 spectateurs). Le public est majoritairement constitué de locaux, bien qu’il y ait de plus en plus de touristes français et étrangers qui font escale aux Carrières.
 
Les Carrières étaient jusqu’à présent le seul lieu à proposer une telle expérience en France. Mais en avril prochain ouvre l’Atelier des Lumières à Paris, également géré par Culture Espace. 

LEGENDE PHOTO

Pablo Picasso : Les Demoiselles d’Avignon, 1907, huile sur toile, Museum of Modern Art, New York / Bridgeman Images ; Joaquin Sorolla, Promenade en bord de mer, 1909, huile sur toile ; L’enfant au bateau, 1909, huile sur toile © Musée Sorolla, Madrid / Index / Bridgeman Images ; Pablo Picasso, Portrait de Dora Maar, 1937, huile sur toile ; Le rêve, 1932, huile sur toile, Musée national Picasso-Paris / Bridgeman Images ; Deux femmes courant sur la plage (La course), 1922, gouache sur contre-plaqué, Musée national Picasso-Paris / AKG Images © Succession Picasso 2018

Thématiques

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque