L’univers fantasque de Wölfli

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 27 avril 2011 - 92 mots

VILLENEUVE D’ASCQ - 25 000 pages, 1 600 dessins et 1 640 collages forment l’autofiction insolite d’Adolf Wölfli (1864-1930), compositeur, dessinateur et écrivain, présentée au LaM, à Villeneuve d’Ascq (Nord). Entre musique, poésie sonore et voyages d’exploration, l’exposition retrace l’univers fantasque de cet artiste de l’art brut qui recréa son autobiographie après s’être autoproclamé « St. Adolf II ».

« Adolf Wölfli, univers », LaM, Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, 1, allée du Musée, 59650 Villeneuve d’Ascq, tél. 03 20 19 68 88, www.musee-lam.fr. Jusqu’au 3 juillet

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°346 du 29 avril 2011, avec le titre suivant : L’univers fantasque de Wölfli

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque