Boulogne-Billancourt (92)

Kahn : l’homme, qui a vu l’homme, qui a vu…

Photographie

Par Colin Cyvoct · L'ŒIL

Le 23 septembre 2013 - 296 mots

Une exposition sur un mécène et son œuvre, a priori cela n’annonce rien de bien passionnant.

Aussi la surprise est-elle grande lorsque l’on découvre les deux niveaux de cette exposition, non seulement abondante en informations sur la personnalité peu conformiste du banquier Albert Kahn (1860-1940), mais aussi d’une incroyable variété en ce qui concerne la richesse des documents sur la première moitié du XXe siècle. Au rez-de-chaussée, de nombreuses photographies, dessins et témoignages écrits dessinent un portrait complexe et non exempt de contradictions d’Albert Kahn. Grand philanthrope animé par un idéal de meilleure connaissance et de paix entre les peuples, passant pour un « original » aux yeux de ses proches, son pacifisme et ses choix de vie ascétique détonnent avec sa fortune et son statut social de banquier milliardaire.

Encore plus passionnants sont les documents d’une prodigieuse diversité présentés dans la mezzanine. Choisies parmi les 72 000 autochromes (photographies couleur inventées par les frères Lumière en 1903) et la centaine d’heures de films des « Archives de la Planète » (une réalisation financée par Kahn entre 1909 et 1931), quelques pépites particulièrement savoureuses ou tragiques retiennent l’attention. Paris (1917), puis Deauville (1920), deux films, deux mondes, deux époques. En 1921, le maréchal Foch en visite dans le Dakota est reçu par une communauté indienne. On le voit en grande tenue fumer le calumet de la paix et participer à des danses guerrières. Cinq ans plus tard, c’est l’incendie des usines Renault. Et comment ne pas évoquer ces photos noir et blanc réalisées dans l’Antarctique, comme celle du Pourquoi pas ? IV de Jean-Baptiste Charcot. Opérateur non mentionné, sans lieu ni date. Inoubliable !

« À la recherche d’Albert Kahn. Inventaire avant travaux »

Jusqu’au 21 décembre 2014, Musée Albert-Kahn, 10-14, rue du Port, Boulogne-Billancourt (92), albert-kahn.hauts-de-seine.net

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°661 du 1 octobre 2013, avec le titre suivant : Kahn : l’homme, qui a vu l’homme, qui a vu…

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque