Exposition universelle 2010 : un pavillon français « sensuel »

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 mars 2008

PARIS[20.03.2008] – Le pavillon imaginé par l’architecte Jacques Ferrier a été retenu pour représenter la France à l’exposition universelle de Shanghai, en 2010.

« Une manière de poser une belle pierre en Chine. » C’est ce qui a décidé le jury à choisir le projet de Jacques Ferrier pour le pavillon de la France à l’exposition universelle de Shanghai en 2010. Pour cette future ambassade qui devra « donner aux quelques cent millions de visiteurs attendus une vision à la fois raffinée, romantique et technique de la France », la compagnie française pour l’exposition de Shanghai (Cofres) a finalement préféré ce pavillon sensuel aux trois autres projets en lice : un jeu de cubes déstructurés de l’agence Périphérique, de grandes ombrelles imaginées par Mathieu Poitevin et un bâtiment plutôt classique et fonctionnel de Rudy Riccioti.

Dissimulant en son cœur un jardin suspendu, cet édifice, qui semble lui-même suspendu sur un miroir d’eau, offrira aux visiteurs une déambulation en pente douce au son des bruits des villes françaises. Allié au scénographe Ruedi Baur et aux paysagistes de l’agence TER, l’architecte, qui a par ailleurs réalisé la cité de la voile Eric Tabarly à Lorient, a également souhaité réinventer les motifs à la française en laissant courir des broderies de verdure en toiture avant de les faire dégringoler dans son vaste patio. Un projet qui permet de créer un dialogue entre deux cultures et qu’il convient de lancer au plus vite pour être prêt le 1er mai 2010. (Source : Le Figaro).

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque