Lundi 28 septembre 2020

EuropaCity annonce poursuivre son projet à l’issue des débats publics

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 14 septembre 2016 - 376 mots

GONESSE (ÎLE-DE-FRANCE) [14.09.16] - Après quatre mois de consultations, la commission nationale du débat public a remis ses conclusions le 12 septembre sur le projet EuropaCity, un vaste équipement culturel, commercial, touristique et hôtelier développé par une filiale d’Auchan à 20 km de Paris.

La présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP), Claude Brévan, a remis lundi 12 septembre le compte-rendu des débats publics qui se sont déroulés du 15 mars 2016 au 13 juillet 2016 autour du projet EuropaCity. L’équipe d’EuropaCity a immédiatement réagi en confirmant « la poursuite de la réalisation de son projet » et en indiquant présenter d’ici à trois mois les « adaptations qu’il entend apporter au projet pour tenir compte des attentes et observations formulées pendant le débat ».

Le projet EuropaCity, qui réunit équipements commerciaux, culturels, hôteliers et de loisirs sur une surface de 80 hectares entre les aéroports du Bourget et de Roissy, est loin de faire l’unanimité. Le rapport mentionne ainsi la confrontation de « deux visions de la société aux antipodes l’une de l’autre ». Le 13 septembre 2013, le maître d’ouvrage (Alliages & Territoires, une SAS créée par Immochan, la branche immobilière d’Auchan), a donc saisi la CNDP, une structure qui veille à la participation du public pendant la phase d'élaboration de projets d'aménagement ou d'équipement ayant une incidence importante sur l'environnement.

Développé par Alliages & Territoires, le projet s’intègre à l'opération publique d'aménagement du Triangle de Gonesse (Val d’Oise), portée par l'Établissement Public d'Aménagement Plaine de France. Le coût du chantier est estimé à 3,1 milliards d'euros, financés à hauteur de 2,6 milliards par Alliages & Territoires. En février 2016, Immochan a conclu à ce titre un contrat d’investissement avec le groupe chinois Wanda. La construction pourrait démarrer dès 2019 pour une ouverture au public en 2024.

Sur les 450 000 mètre carrés de surfaces de ce futur centre multidisciplinaire, EuropaCity prévoit 50 000 m² « d’espaces culturels ». En octobre dernier, EuropaCity a annoncé trois « partenariats d’étude » avec la Rmn – Grand Palais, Universcience et le Musée de l’Air et de l’Espace. L’objectif est « d’appréhender et comprendre les attentes des différents publics à l’horizon 2024 » et de « co-élaborer et définir l’offre du futur pôle culturel ». 

Légende photo

Projet d'Europacity : La ferme urbaine et le parc ouvert - Source Europacity

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque