Dimanche 19 janvier 2020

Elections professionnelles dans les musées : participation en hausse, maintien des principaux équilibres

Par David Robert (Correspondant à Rio de Janeiro) · lejournaldesarts.fr

Le 9 décembre 2014 - 420 mots

PARIS [09.12.14] - Les premiers résultats des élections professionnelles indiquent une participation en hausse des agents relevant de la culture. La CGT est en légère baisse, la principale percée étant celle de la FSU.

L’enseignement majeur du scrutin de la semaine passée est incontestablement la participation : tandis qu’elle est en recul dans toute la fonction publique française (-2 %), les agents du ministère de la culture se sont déplacés plus qu’à l’accoutumée : à hauteur de 59,6 % (contre 57,7 aux dernières élections). Les grands chantiers à venir dans la culture n‘y sont sans doute pas étrangers.

L’équilibre syndical dans les musées connaît un relatif statu quo, même si certains rapports de force locaux se modifient légèrement. Ainsi, le Louvre connaîtrait une mini révolution syndicale : la CGT et SUD ne se partageront plus l’intégralité des sièges au comité technique du musée. Si les deux syndicats restent nettement majoritaires, avec respectivement 38,1 % et 34,8 %, ils doivent désormais concéder l’un des dix sièges à la FSU, qui a fait son entrée avec 14,8 % des voix. De quoi « venir troubler leur règne partagé », explique un délégué. On retrouve d’ailleurs la hausse du SNAC-FSU à l’échelle nationale (9,9 %), avec une progression de près de 2 points au Comité technique ministériel (8,12 % en 2011). La CGT y perd 1,5 %, restant néanmoins à plus de 37 % sur l’ensemble des agents du ministère.

A Versailles, un épisode local bouleverse le comité technique : ayant claqué la porte de la CFDT au congrès national, la déléguée s’est présentée à la tête d’une liste… SUD, sur laquelle presque toutes les voix CFDT se sont reportées. Résultat : 4 sièges pour SUD, comme pour la CGT, et 2 pour FO. Au musée d’Orsay, la CGT passe d’une majorité relative (44,3 % en 2010) à une majorité absolue (51,2 % et 5 sièges sur 10), avec une participation qui frôle les 70 %. Cette tendance augure d’un rapport de force délicat puisque la CGT est notoirement critique sur les questions de management.

Enfin, plusieurs résultats illustrent le rapport de force stable avec une participation en hausse dans les musées et lieux de patrimoine. Au CMN, avec 68,2 % de participation, la CGT obtient 7 sièges sur 10 (3 pour la CFDT). Au Musée Picasso, où la participation est de 71 %, la CFDT est légèrement en tête, devant SUD et la CGT (chacun obtient 1 des 3 sièges). Cet engouement mesuré pour la représentation syndicale annonce des débats passionnés, notamment à l’heure où les musées étudient la question de l’ouverture 7 jours sur 7.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque