Vendredi 24 janvier 2020

Dossier

La peinture, vite

Tant de fois enterrée et ressuscitée, présentée comme parfaitement dépassée ou au contraire jugée comme terriblement actuelle, la peinture n’en finit pas de faire son retour. Maltraitée durant le siècle passé, souvent déchue de son statut d’art noble, elle revient aujourd’hui portée par une jeune génération décomplexée qui s’empare du médium sans arrière-pensées. Débarrassés du poids de l’histoire et d’une emphase paralysante, ces artistes peignent la vie contemporaine comme ils pourraient la dessiner, la photographier ou la filmer, sans a priori ni hiérarchie. Leur inspiration est d’ailleurs souvent portée par les images animées de la télévision et du cinéma ou celles figées des affiches publicitaires et des magazines. Le support s’émancipe lui aussi. Les créations dépassent la forme du tableau stricto sensu pour venir recouvrir les murs des espaces d’exposition et des musées, pour s’étendre et créer de véritables environnements colorés. Le concept du “wall painting”? n’est évidemment pas récent, mais de nombreux peintres lui insufflent depuis quelques années une nouvelle énergie, une nouvelle fraîcheur, une nouvelle dynamique. Loin du long et patient labeur des artistes d’autrefois, l’acte pictural se veut aujourd’hui délibérément en phase avec notre société, ses problématiques, son esthétique et sa rapidité. Alors, la peinture, vite !

Philippe Régnier


Autres dossiers

Voir tous les dossiers
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque