Vendredi 22 novembre 2019

Des fresques florentines à admirer de près

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 19 avril 2011 - 171 mots

FLORENCE (ITALIE) [19.04.11] – Après cinq années de restauration, la basilique Santa Croce conserve son échafaudage et révèle à ses visiteurs les fresques de la chapelle majeure.

Pendant près d’un an, les visiteurs de Santa Croce vont pouvoir accéder aux fresques de la Chapelle majeure de façon privilégiée. Grâce au maintien de l’échafaudage ayant permis leur restauration. Situé dans l’abside, le cycle de fresques d’Agnolo Gaddi consacré à la légende de la Sainte Croix peut désormais être admiré de très près.

A la manière des peintres florentins de la pré-renaissance, les visiteurs peuvent se livrer à une expérimentation originale. Ils peuvent ainsi approcher les fresques comme seul le peintre avait pu le faire 600 ans auparavant.

Ce projet de restauration est l’un des plus importants depuis celui de la chapelle Sixtine intervenu en 1994 sur les fresques de Michel-Ange. Son financement a été en partie assuré par l’homme d’affaires japonais Tetsuya Kuroda. Ce dernier y a contribué à hauteur d’1,6 millions de dollars (soit un peu plus de 1,1 millions d’euros).

Légende photo

Façade de l'église Santa Croce - Florence - © photo Bruno Barral - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Maître-autel de la basilique Santa Croce entouré des fresques d'Agnolo Gaddi - © photo Radomil - 2005 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque