Dimanche 12 juillet 2020

Démission de Tobias G. Natter, directeur du Leopold Museum de Vienne

Par Amélie Du Fretay · lejournaldesarts.fr

Le 31 octobre 2013 - 377 mots

VIENNE (AUTRICHE) [31.10.13] – L’historien de l’art autrichien spécialiste de la période « Vienne 1900 » a démissionné lundi 28 octobre de son poste de directeur du Leopold Museum de Vienne, pour protester contre un conflit d’intérêt frappant le conseil d’administration du musée.

A la surprise générale, Tobias G. Natter a démissionné lundi 28 octobre 2013 de son poste de directeur du Leopold Museum de Vienne qu’il occupait depuis 2011. Selon lui, et comme le rapporte Bloomberg, le directeur commercial du Leopold Museum Peter Weinhäupl n’aurait pas dû accepter la charge de président du conseil d’administration honoraire de la Fondation Gustave Klimt Ucicky fondée en septembre, dont les liens avec les spoliations nazies seraient obscurs.

Gustave Ucicky était le directeur de la propagande audiovisuelle nazie et le fils de Gustav Klimt et de sa compagne Maria Ucicka. Il légua à sa mort en 1961 la collection de son père à sa femme, Ursula. C’est elle qui a donné son accord pour la création de la fondation en septembre 2013. Cette fondation possède 4 peintures de Klimt, et 10 dessins de sa main, ainsi que des photographies et archives.

Tobias G. Natter ne veut pas être mêlé à une institution qui est soupçonnée de posséder des œuvres volées, d’autant plus que le Musée Léopold a dû faire face à de nombreuses demandes de restitutions par les héritiers de juifs spoliés. Le Leopold Museum a dû payer par exemple 19 millions de dollars en 2010 aux héritiers de Léa Bondi Jaray, marchand d’art juif, pour mettre fin à 10 ans de conflit concernant la restitution du Portrait de Wally 1912 peint par Egon Schiele.

L’ancien directeur « aurait aimé » qu’une discussion ait lieu avant la prise de fonction de Peter Weinhäupl, et préféré ne pas l’apprendre par les médias.

Avant de démissionner, Tobias G. Natter aurait essayé de convaincre Elisabeth Leopold, veuve de l’ancien collectionneur et fondateur du Leopold Museum, de régler ce conflit d’intérêt. Le conseil d’administration du musée n’a cependant pas jugé utile de désavouer Peter Weinhäupl. Celui-ci se dit surpris par la décision de Tobias G. Natter, sa fonction au sein de la Fondation Gustave Klimt étant bénévole. Il trouve donc ce départ exagéré. Cette annonce a également provoqué de nombreuses réactions houleuses et indignées.

Légende photo

Tobias Natter - © Photo Irina Gavrich - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque