Vendredi 27 novembre 2020

Démission de deux membres du comité scientifique pour la restauration de la « Sainte Anne » de Léonard de Vinci

Par Daphné Bétard · lejournaldesarts.fr

Le 22 décembre 2011 - 186 mots

PARIS [22.12.11] – Après celle de Jean-Pierre Cuzin, le comité scientifique formé pour la restauration de la Sainte Anne de Léonard de Vinci enregistre une deuxième démission, celle de Ségolène Bergeon Langle.

Le comité scientifique formé à l’occasion de la restauration de la Sainte Anne de Léonard de Vinci entreprise par le Musée du Louvre – intervention qui soulevait un certain nombre de questions (lire les JdA n°354 et n°355) –, vient de perdre deux de ses membres éminents, en désaccord avec la ligne de conduite de l’opération.

D’après nos informations, après Jean-Pierre Cuzin, inspecteur général honoraire des Musées de France et ancien directeur du département des Peintures du Louvre, c’est au tour de Ségolène Bergeon Langle, conservateur général honoraire du patrimoine, personnalité de référence dans le domaine de la restauration en France, d’avoir jeté l’éponge. Cette dernière désapprouverait certaines des méthodes retenues allant à l’encontre du principe de précaution.

Ces départs interviennent alors que depuis le début de l’opération, Vincent Pomarède, directeur du département des Peintures au Louvre, subit les pressions de plusieurs membres du comité qui souhaitent aller plus loin dans l’allègement des vernis.

Légende des photos

Léonard de Vinci - La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne (1510) - 168 x 112 cm - Huile sur bois - Musée du Louvre - source Wikimedia

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque