Vendredi 22 novembre 2019

Décès d’un des pionniers de l’utilisation du néon dans l’art, Stephen Antonakos

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 26 août 2013 - 207 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [26.08.13] – Stephen Antonakos, artiste greco-américain, est décédé à l’âge de 87 à New York. Reconnu comme l’un des pionniers et maître du néon, il laisse derrière lui une importante œuvre, dispersée dans des collections du monde entier.

L’un des pionniers de l’utilisation du néon comme matériau artistique s’est éteint à l’âge de 87 ans à New York. Stephen Antonakos a notamment été décrit comme « un classique dans la tradition constructiviste, qui a su révéler la poésie du néon ».

Né en 1926 dans la région de Laconie, en Grèce, il a émigré aux Etats-Unis avec sa famille en 1930, où il a vécu la majeure partie de sa vie. Il commence à travailler avec les néons dès le début des années 60, et qualifie alors ses travaux de « vraies choses, dans de vrais espaces », dans l’intention que ses œuvres ne soient pas perçues autrement que dans l’expérience visuelle et cinétique immédiate.

Il a été célébré par une centaine d’expositions personnelles, et a participé à plus de 250 expositions collectives. Ses œuvres sont en outre dispersées dans près de 35 collections publiques, dont le MoMA, le MET, le Whitney Museum of American Art, ou encore le Musée National d’art contemporain d’Athènes.

Légende photo

Néon de Stephen Antonakos (1930-2013) - Architecture de Helmut Jahn (1940) MesseTrum - (1988-1990) - 256,5 m - Francfort-sur-le-Main - Allemagne- © Photo Heidas - 2004 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque