Jeudi 12 décembre 2019

Musique

Décès de Robert Whitaker, le photographe des Beatles

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 29 septembre 2011 - 368 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [29.09.11] – Le photographe britannique Robert Whitaker est décédé des suites d’un cancer à l’âge de 71 ans. Il était surtout connu pour ses portraits des Beatles et leurs couvertures d’albums.

Célèbre pour avoir photographié les Beatles à de nombreuses reprises dans des attitudes inédites, Robert Whitaker est mort à Londres mardi 20 septembre 2011. Il était âgé de 71 ans et souffrait d’un cancer.

Né en Angleterre, à Harpenden, en 1939, Robert Whitaker commença sa carrière de photographe à Londres dans les années 1950. En 1961, il partit pour l’Australie, où il ouvrit son propre studio à Melbourne. Là-bas, il fit la connaissance de Brian Epstein, dont il réalisa le portrait. Séduit par le talent du photographe et son originalité, Brian Epstein offrit alors à Robert Whitaker un emploi dans son agence NEMS, spécialisée dans les couvertures d’albums. Et, c’est ainsi, d’après The Telegraph, que Robert Whitaker rencontra les Beatles lors de leur tournée australienne en 1964 et qu’il devint l’un de leurs photographes « officiels ».

Robert Whitaker suivit les Beatles dans leurs tournées et dans leur quotidien. Parce que ces derniers n’appréciaient pas les longues prises de vues et les séances de pose conventionnelles, Robert Whitaker dut innover pour parvenir à les photographier. Ce dont témoigne la fameuse « Butcher Cover », pochette controversée du disque « Yesterday and Today ». Sur cette photographie, les Beatles sont déguisés en bouchers, entourés de morceaux de viande et de poupées sans membres, métaphore étrange du caractère mortel du célèbre groupe.

Plus tard, Robert Whitaker photographiera également le groupe Cream et Mick Jagger. Mais, ne souhaitant pas être catalogué comme un photographe de la pop, il passera la plupart de son temps à se réinventer comme photojournaliste, couvrant les guerres du Cambodge et du Vietnam ou encore le conflit entre le Pakistan et le Bangladesh dans les années 1970. Il finira ensuite par rassembler ses archives des Beatles dans un livre « Unseen Beatles », paru en 1991 et suivi cette année par « Eight Days a Week », un compte-rendu de leur dernière tournée. Enfin, son travail photographique a fait l’objet de plusieurs expositions et fait partie de la collection de la National Portrait Gallery.

Légende photo

Couverture de l'album « Yesterday and Today » (1966) des Beatles photographiés par Robert Whitaker.

Thématiques

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque