Dimanche 21 octobre 2018

Décès de l’artiste Odon

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 10 avril 2017 - 242 mots

NOGENT-SUR-MARNE (ÎLE-DE-FRANCE) [10.04.17] – Né dans la Sarthe en 1940, l’artiste Guy Houdouin dit « Odon » est décédé dans sa résidence d’Île-de-France le jeudi 6 avril. Il était connu pour ses œuvres faites de tresses colorées.

Ce sont essentiellement des tressages colorés que la postérité pourrait retenir de Guy Houdouin dit « Odon. » Et pourtant, l’artiste de 76 ans, décédé le 6 avril, a eu des périodes de création diverses, allant de la peinture très tourmentée, proche d’une esthétique surréaliste, à une pratique plus artisanale et méditative, faite de tressages de morceaux de papiers.

Né en 1940 au Mans (Sarthe), Guy Houdouin, a fait ses études aux Beaux-Arts d’Angers. En 1961, il obtient un poste de professeur d’arts plastiques au Mans, à l’Institut Saint-Louis et dans un collège de la région. Au cours de ses nombreux voyages avec sa femme Colette Tessier, Odon rencontre nombre d’artistes dont André Masson qui influencera les débuts de sa carrière de plasticien.

Ses premières œuvres sont expressionnistes, agitées, surréalistes. Mais sa pratique change du tout au tout à partir de 1985, lorsqu’il est victime d’un accident cardiaque. Cet accident le laissera hémiplégique et le forcera à tout réapprendre : se mouvoir, parler… Il change alors sa pratique artistique qui devient plus contemplative et réflexive. Le papier devient son médium principal, qu’il tresse, assemble et noue.

Une rétrospective au Palais de l’Europe de Menton présente jusqu’au 24 septembre 2017 84 œuvres de l’artiste. Un hommage posthume décidé avant sa disparition.

Information
Le site Internet de Odon

Légende Photo :
Odon, portrait extrait de son entretien lors de son exposition « Tressage d’éternité » (2012-2013) au monastère royal de Brou à Bourg en Bresse

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque