Mercredi 19 février 2020

Décès de l’artiste américain Paul Laffoley

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 20 novembre 2015 - 340 mots

BOSTON (ETATS-UNIS) [20.11.15] – Architecte et artiste ésotérique né en 1935, Paul Laffoley est décédé le 16 novembre. Son travail avait été exposé au Palais de Tokyo en 2009.

Souvent qualifié d’« artiste visionnaire » en raison de son intérêt pour un large éventail de sujets, y compris la science moléculaire, la physique quantique et les voyages astraux qu'il déclare effectuer régulièrement, Paul Laffoley est surtout connu pour ses grandes toiles ésotériques, inspirées des mandalas et combinant des mots et des images. L'artiste ne peignait en moyenne qu'une toile tous les 3 ou 4 ans, abordant des thèmes comme la philosophie, le mysticisme, la science, l'architecture et la spiritualité. Il était un participant actif dans de nombreuses organisations spéculatives, y compris de la « Boston Visionary Cell », fondée dans son studio de Boston au début des années 1970.

Né à Cambridge (Massachusetts), Paul Laffoley a étudié à l'Université Brown et à la Harvard Graduate School of Design, où il a obtenu les honneurs en lettres classiques, philosophie, et architecture, avant de venir s’installer à New York en 1962 pour devenir assistant de l’architecte et artiste Frederick Kiesler. Durant cette période il se lia d’amitié avec Andy Warhol, qui l'avait recruté pour regarder la télévision dans son appartement de Harlem de deux heures jusqu'à l'aube.

Paul Laffoley a ensuite passé 18 mois à travailler avec l'architecte Minoru Yamasaki sur la conception des tours du World Trade Center. Après leur destruction en 2001, il fut l'un des nombreux architectes à soumettre des propositions de design pour la Freedom Tower, mais son idée d’une ère d'atterrissage et d'accueil extra-terrestre ne fut pas retenue !

Le travail de Laffoley a été exposé au Palais de Tokyo en 2009, à la Nationalgalerie/Hamburger Bahnhof de Berlin en 2011, à la Hayward Gallery de London en 2013, ou encore a à la Outsider Art Fair de New York cette année. Plusieurs livres ont été consacrés à son œuvre, et en mars 2016, l’Université de Chicago publiera le dernier catalogue de l’artiste, intitulé The Essential Paul Laffoley.

Légende photo

Paul Laffoley dans son atelier, en janvier 2015 © Photo Edharary - 2015 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque