Décès de l'architecte américain J. Max Bond Jr.

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 23 février 2009

NEW YORK (ETATS-UNIS) [23.02.09] – J. Max Bond Jr., un des architectes afro-américains les plus influents, est mort le 18 février d’un cancer à l’âge de 73 ans.

L’architecte américain J. Max Bond Jr. est décédé mercredi à New York, rapporte le New York Times. Il était l’un des architectes les plus célèbres aux Etats-Unis, notamment pour son engagement politique et ses combats pour la justice et l’égalité raciale.

Après avoir fait ses études à Harvard, où on lui a déconseillé de poursuivre son travail d’architecte en raison de sa couleur, il a travaillé en France, aux Etats-Unis et au Ghana, au service du gouvernement, avant de revenir à New York, où il a enseigné à l’université de Columbia.

Convaincu que l’architecture est inévitablement liée aux plus grandes questions sociales, il a conçu des bâtiments tels que le centre Martin Luther King Jr. pour le changement social non-violent à Atlanta, qui abrite la tombe de Martin Luther King, le centre Schomburg pour la recherche sur la culture noire à Harlem, et l’institut Birmingham pour les droits civiques dans l’Alabama.

Avant sa mort, il travaillait sur le musée du Memorial National du 11 septembre sur le site du World Trade Center.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque