Mercredi 20 novembre 2019

De Rome à Washington : le premier voyage de la Vénus Capitoline

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 juin 2011 - 291 mots

WASHINGTON (ETATS-UNIS) [10.06.11] – La Vénus Capitoline est l’une des statues romaines les plus célèbres. Pourtant, elle n’avait encore jamais été prêtée à aucun musée. Son exposition cet été à la National Gallery of Art de Washington est donc une grande première.

Le 8 juin 2011, la Vénus Capitoline quittait Rome pour Washington. Pour la première fois elle allait être exposée à l’étranger. Ce prêt exceptionnel s’inscrit dans le cadre d’un programme bilatéral d’échanges culturels visant à promouvoir l’art des musées romains dans la capitale fédérale américaine. A cette fin, les deux maires Gianni Alemanno et Vincent Gray ont signé un traité « d’amitié et de collaboration » liant leurs deux villes.

A Washington, la Vénus Capitoline est désormais exposée à la National Gallery of Art jusqu’au 5 septembre 2011. Sculptée dans le marbre et mesurant presque 2 mètres, cette statue est installée entre les quatre colonnes de la grande rotonde. Inspirée du Panthéon de Rome, la rotonde se situe dans l’aile ouest du musée. Dans ce périmètre, des gardes ont été postés pour assurer la sécurité de l’œuvre. En avril dernier, les Deux Tahitiennes de Gauguin étaient vandalisées pour nudité à la National Gallery de Washington lors de son exposition Gauguin …

Or, la Vénus Capitoline, encore appelée Vénus Pudica, représente la déesse dans son plus simple appareil, tentant avec stupeur de dissimuler les attributs de sa féminité. Datable vers 330 avant Jésus-Christ, cette statue avait été découverte intacte et ensevelie dans les années 1670, au sein d’un jardin romain. Elle avait alors été donnée par le pape aux musées du Capitole. Mais, à l’origine, la Vénus Capitoline avait été créée pour un particulier romain, qui souhaitait posséder sa version personnelle du chef-d’œuvre grec conçu par Praxitèle, l’Aphrodite de Cnil.

Légende photo

Vénus capitoline - © photo Xuan Che - 2010 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque