Lundi 20 septembre 2021

Architecture

La capitale nippone inaugure la plus haute tour du monde

Par Chloé Da Fonseca · lejournaldesarts.fr

Le 23 mai 2012 - 365 mots

TOKYO (JAPON) [23.05.12] – La tour Tokyo Sky Tree, l’« arbre des cieux », a été inaugurée le 22 mai 2012 après presque 4 ans de travaux. Du haut de ses 634 mètres, elle détient désormais le titre de plus haute tour du monde. Près de 8 000 visiteurs étaient attendus pour ce premier jour d’ouverture.

Le record du plus haut édifice du monde appartient au Burj Khalifa à Dubaï qui culmine à 828 mètre de hauteur. Mais si l’on joue sur les mots, Burj Khalifa est un gratte-ciel ; le Guiness World Records a donc reconnu la Tokyo Sky Tree comme la plus haute tour du monde, détrônant la Tour de Canton (600 mètres de haut).

En ce premier jour d’ouverture extrêmement nuageux, les japonais étaient attendus en masse ; les organisateurs espéraient 8 000 visiteurs et les billets d’entrée étaient proposés à la vente depuis plusieurs mois. Tour de radiodiffusion, la Tokyo Sky Tree dispose de deux étages d’observation panoramique à 350 mètres et 450 mètres d’altitude. Avec son centre commercial adjacent et entourée de nombreux restaurants et boutiques, la tour doit devenir un nouveau pôle d’attraction touristique dans le quartier Nord de la capitale.

De forme cylindrique pour mieux résister aux vents, la Tokyo Sky Tree possède une base triangulaire pour une meilleure stabilité. Elle a été conçue pour résister aux tremblements de terre grâce à diverses techniques parasismiques dont un pilier central en béton armé et des amortisseurs qui absorbent 50% de l’énergie provoquée par les secousses sismiques. Son mât de radiodiffusion supporte plusieurs antennes de télévision numérique et de radio ; sa surface d’émission est plus large que celle de la Tour de Tokyo (332,6 mètres de haut) construite en 1958 sur le modèle de la Tour Eiffel.

Les travaux avaient débutés en juillet 2008 et se sont achevés en février 2012 avec seulement deux mois de retard dus au tsunami de 2011. Son coût s’élève à 590 millions d’euros (60 milliards de Yens) ; la construction a été financée par l’entreprise Tōbu, le groupe audiovisuel public NHK et six chaînes de télévision privées.

Légende photo

Tokyo Sky Tree - © Photo KENPEI - 2011 - Licence CC BY 3.0

Thématiques

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque