Mercredi 20 novembre 2019

Amsellem chez les Noailles

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 4 novembre 2005 - 108 mots

HYÈRE - Comment photographier l’architecture ? Vide et nette, comme l’aiment les architectes ? En action et peuplée, comme le font les reporters ? À cette question, Olivier Amsellem apporte une autre réponse, que l’on pourrait qualifier de plasticienne si ne se glissait, dans ce qu’il nous présente aujourd’hui, une dimension de mystère absolu. Apparemment figées, ses photographies sont étrangement animées par le cadrage, la lumière, le tirage. Lieux oubliés au fil de la côte méditerra­néenne, ils sont ici promis, comme par magie, à un avenir encore indistinct et incertain, mais aux prolongements infinis.

« Variations modernes », Villa Noailles, Montée Noailles, 83400 Hyères (Var), tél. 04 98 08 01 98. Jusqu’au 11 décembre 2005.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°224 du 4 novembre 2005, avec le titre suivant : Amsellem chez les Noailles

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque