Dimanche 23 février 2020

Christie’s et les Mugrabi trouvent un accord

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 mars 2016 - 226 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [10.03.16] – Suite au procès intenté par Christie’s contre José Mugrabi le 29 février dernier, la maison de ventes et le collectionneur ont réglé à l’amiable le litige qui les opposait concernant le paiement d’une toile de Jean-Michel Basquiat adjugée 32,1 millions de dollars.

Le 4 mars dernier, Christie’s et la famille Mugrabi ont trouvé un accord réglant le litige qui les opposait concernant le paiement d’une toile de Jean-Michel Basquiat adjugée 32,1 millions de dollars (hors frais) lors de la vente new-yorkaise d’art contemporain et d’après-guerre du 13 mai 2015.

Après la révélation au public du procès contre la famille Mugrabi intenté par Christie’s le 29 février dernier, Alberto Mugrabi, le fils du marchand José Mugrabi, était sorti de son silence. Dans une interview accordée au Baer Faxt, il expliquait que, lors de la vente de Christie’s du 13 mai 2015, son père enchérissait pour le compte d’un client afin d’acquérir la toile The Field Next to the Other Road peinte en 1980 par Basquiat. Adjudicataire, José Mugrabi avait convenu avec l’auctionneer de trois versements échelonnés. Le mandant s’étant rétracté après le premier versement (5 millions de dollars), les deux suivants n’avaient jamais été exécutés.

Suite aux discussions menées entre Christie’s et le collectionneur, José Mugrabi a accepté de payer la note dans son intégralité et de devenir propriétaire de l’œuvre litigieuse.

Légende photo

Jean-Michel Basquiat, The Field Next to the Other Road (1981), 220,9 x 401,3 cm - Vente Christie's New York du 14 mai 2015 - Estimation 25 M$ / 35 M$ - Adjugé 37,125 M$ - Photo Christie's

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque