Dimanche 24 janvier 2021

Bethléem : la police palestinienne déjoue un important trafic d’antiquités

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 novembre 2008 - 182 mots

BETHLEEM (Cisjordanie) [21.11.08] – La police palestinienne a déjoué un important trafic d’antiquités à Bethléem. Le réseau détenait des centaines de pièces.

Un important trafic d’antiquités a été déjoué à Bethléem, en Cisjordanie, par la police palestinienne qui a annoncé, le 19 novembre 2008, le démantèlement d’un réseau qui détenait des centaines de pièces, notamment des pièces de monnaie, les lampes à huile, des poteries et des statuettes. Lors de l’enquête, « la plus importante depuis la création de l’Autorité Palestinienne », selon le colonel Hassan Abou Namous, sept Palestiniens ont été arrêtés et déférés au parquet. Certains d’entre eux ont été libérés sous caution en attendant leur procès. Néanmoins, le principal suspect a réussi à prendre la fuite, en direction de Jérusalem.

Les antiquités, remontant aux époques cananéenne, romaine, byzantine, grecque et islamique, avaient été saisies lors d’une opération de la police le soir du 18 novembre « dans un dépôt dans une maison de Bethléem ». Selon la police, ces objets allaient être transférés vers Israël « à l’aide de contrebandiers israëliens ». On ignore encore l’origine de ces œuvres.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque