Vendredi 22 janvier 2021

Aline Magnien, nouvelle directrice du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques

Par Julie Paulais · lejournaldesarts.fr

Le 1 décembre 2015 - 322 mots

CHAMPS-SUR-MARNE (SEINE-ET-MARNE) [01.12.15] – Précédemment responsable des collections du Musée Rodin, Aline Magnien a été nommée pour prendre la succession d’Isabelle Pallot-Frossard, partie au C2RMF, en tant que directrice du Laboratoire de recherche des monuments historiques.

Conservateur en chef du patrimoine, Aline Magnien a été nommée par arrêté de la ministre de la Culture et de la Communication en date du 20 novembre 2015, directrice du Laboratoire de recherche des monuments historiques (LRMH) à Champs-sur-Marne. Depuis 2008 elle était responsable des collections au Musée Rodin à Paris.

Aline Magnien est agrégée de lettres modernes, docteur en histoire de l'art (Université Paris 10, 2001). Elle devient chef du service régional de l'Inventaire général de Picardie, chargée du domaine des objets mobiliers et de la sculpture à la sous-direction de l'Inventaire en 2005, puis rejoint en 2008 le Musée Rodin où elle occupe le poste de responsable du service des collections. Aline Magnien a également été commissaire de nombreuses expositions, notamment « Camille Claudel », « La Fabrique du portrait », et en 2012-2013 « Rodin, la chair, le marbre ».

Aline Magnien prend ainsi la succession d’Isabelle Pallot-Frossard, qui a dirigé le LRMH durant 22 ans. Cette dernière a pris la direction du Centre de recherches et de restauration des Musées de France (C2RMF) en février 2015, laissant le poste vacant.

Le Laboratoire de recherche des monuments historiques a trois missions : l’étude des mécanismes d’altération des principaux matériaux du patrimoine et des moyens pour les restaurer et les conserver ; la réalisation des études préalables à des travaux de restauration ; l’encadrement scientifique du chantier, soit par des conseils aux restaurateurs et au maître d’œuvre, soit dans le cadre d’un comité scientifique.

Le LRMH est installé depuis 1970 dans les communs du Château de Champs-sur-Marne, et compte une équipe d’une trentaine de personnes pour s’occuper des différents matériaux des monuments historiques (vitrail, bois, peinture murale, textile, grotte, microbiologie, métal, béton, pierre, etc.).

Interview d'Aline Magnien, commissaire de l'exposition, Rodin, la chair, le marbre - Musee Rodin



Légende photo
Aline Magnien © Vidéo du Musée Rodin sur Dailymotion
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque