Vendredi 14 décembre 2018

Renaissance de la Villa Majorelle

Par Isabelle Manca · L'ŒIL

Le 18 novembre 2016 - 136 mots

Nancy - Chef-d’œuvre de l’École de Nancy, la Villa Majorelle n’avait encore jamais fait l’objet d’un chantier global, mais uniquement d’opérations ponctuelles répondant à des urgences.

Un grand projet de rénovation vient enfin de commencer. D’ici à septembre 2017, les façades, les menuiseries et les ferronneries vont être restaurées et la couverture reprise. L’intervention la plus impressionnante sera la repose des mitres d’Alexandre Bigot. Ces couronnements de cheminée en grès émaillé, déposés en 2005 pour des raisons de sécurité, vont rendre à la demeure sa silhouette iconique. Une fois ces travaux terminés, la villa entamera une seconde phase portant sur ses décors intérieurs. Aujourd’hui occupée en partie par des bureaux et ouverte le week-end, elle sera bientôt entièrement dévolue au public. Dans cette optique, ses décors seront restaurés et son mobilier, patiemment racheté, remis en situation.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Renaissance de la Villa Majorelle

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque