Patrimoine : les Catherine se suivent

Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000

Inaugurant le Pavillon de l’Aluminium de Jean Prouvé, remonté à Villepinte, Catherine Tasca, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication, a affirmé sa volonté de poursuivre l’action en faveur du patrimoine du XXe siècle. Des mesures ont été annoncées, qui comprennent notamment la mise en place d’un label.

PARIS - Catherine Tasca est venue saluer la résurrection du Pavillon de l’Aluminium, conçu par Jean Prouvé et remonté dans le Parc des expositions de Villepinte (lire le JdA n° 102, 31 mars). À cette occasion, elle a pris à son compte les mesures en faveur du patrimoine du XXe siècle que Catherine Trautmann devait annoncer au moment du remaniement ministériel. Le dispositif proposé s’articule autour de trois priorités. Premièrement, une liste de monuments à restaurer d’urgence, en 2000 et 2001, a été arrêtée. Elle a été d’autant plus facile à élaborer qu’elle reprend les 21 bâtiments étudiés dans le récent ouvrage de Bernard Toulier (lire le JdA n° 100, 3 mars). Sur un certain nombre d’entre eux, les travaux de restauration sont déjà bien avancé, tels les gratte-ciel de Villeurbanne. Toutefois, reconnaît François Goven, sous-directeur des Monuments historiques, des dossiers importants sont aujourd’hui bloqués. Ainsi, la communauté urbaine de Lille a remis en cause l’intention affichée il y a un an d’acquérir la Villa Cavrois, à Croix. À Reims, alors que l’étude préalable à la restauration est bouclée, les Halles centrales attendent toujours un projet de reconversion. Les autres priorités concernent la poursuite des actions sectorielles, comme dans le domaine industriel, et surtout la création d’un label “patrimoine du XXe siècle”, “qui signalera par un logo spécifique les éléments les plus remarquables de notre patrimoine récent aux élus et aux habitants”.

La ministre a rappelé par ailleurs les efforts actuels pour développer les outils d’information sur ce sujet, et s’est félicitée des 210 conventions d’études signées entre l’État et des municipalités. Enfin, les services décentralisés devront dresser une liste d’édifices susceptibles de bénéficier d’une des procédures disponibles. Une sélection de nouvelles protections sera dévoilée en septembre, lors des Journées du Patrimoine dont le thème sera… le XXe siècle.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : Patrimoine : les Catherine se suivent

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque