Dimanche 22 septembre 2019

Le Brésil se joue des clichés

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 21 mai 2014 - 162 mots

Le Brésil jouit d’une réputation positive en France et pas simplement parce que ses joueurs ont laissé gagner l’équipe de France de football en 1998. Copacabana, « la fille » d’Ipanema, la forêt amazonienne, le président Lula, le carnaval de Rio... autant d’images réjouissantes.

Côté culturel, longtemps la littérature et, plus encore, la musique ont accaparé toute l’attention. C’est d’ailleurs à un musicien, Gilberto Gil, que le président Lula confie en 2003 le ministère de la Culture. Mais depuis vingt ans, sous l’impulsion d’un fort développement économique et d’une plus grande ouverture vers l’international, le Brésil remet en valeur son patrimoine baroque et moderniste, construit des musées, exporte ses artistes contemporains et développe son marché de l’art.

C’est l’histoire de cette renaissance que notre correspondant à Rio de Janeiro, David Robert, entouré de plusieurs experts, raconte avec minutie. Un dossier à compléter par la lecture d’un entretien exclusif avec la ministre de la Culture Marta Suplicy et un portrait de l’artiste Tunga.

Les articles du dossier : Le Brésil joue enfin la carte des arts

  • Les beaux-arts sortent des limbes ></a></li>
    <li>Les trois âges du patrimoine <a href=></a></li>
    <li>Splendeur et misère des grands musées <a href=></a></li>
    <li>Le nouvel art brésilien <a href=></a></li>
    <li>Le renouvellement des collectionneurs <a href=></a></li>
    <li>Les artistes brésiliens s’exportent bien <a href=></a></li>	
</ul>
</div>
<b>Légende Photo :</b><br/>
Affiche officielle de la Coupe du Monde de football 2014</p></div></body></html>

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°414 du 23 mai 2014, avec le titre suivant : Le Brésil se joue des clichés

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque