Entretien

Jean Nouvel, architecte du Louvre-Abou Dhabi

Par Roxana Azimi · Le Journal des Arts

Le 20 juillet 2007 - 355 mots

Comment est née votre idée pour le Louvre-Abou Dhabi ?
C’est un véritable quartier culturel qui se crée là. Il s’agit d’une succession d’ambiances et de programmes. Le Musée d’art classique va se trouver à l’entrée du canal qui va irriguer les zones d’expositions temporaires, puisque va être construit ici quelque chose d’analogue à la Biennale de Venise. De l’autre côté se trouve le projet de Frank Gehry qui se développe à partir d’un énorme souk. En ce qui me concerne, j’ai créé une sorte de ville, de microclimat, protégé par une double ombrelle, avec une notion d’archipel [pour la partie située] en dessous. Les bâtiments partent de la cote, disparaissent et réapparaissent sous cette coupole. D’après le programme, il y aura, dans ce Louvre d’Abou Dhabi, plusieurs musées. Certains seront voués aux arts orientaux, islamiques, occidentaux et même à l’art contemporain. Chaque entité aura sa propre identité. On passera de l’un à l’autre. Chaque musée sera un bâtiment fermé, à l’abri sous cette ombrelle qui éliminera les chocs thermiques. C’est aussi un lieu où l’on pourra arriver en bateau. Pour moi, c’est une partie de la ville, un quartier qui sera connecté à un parc sur la côte. Le projet est un jeu sur la géométrie et la lumière, qui caractérise la grande architecture arabe, et sur la contemporanéité.

L’architecture est contemporaine, mais en même temps les marches qui descendent dans l’eau font penser aux tableaux de Claude le Lorrain.
Dès que l’on se trouve avec des architectures au bord de l’eau, on a des références portuaires et j’espère que l’on verra une véritable vie qui sera reliée aux bateaux, aux terrasses, avec des restaurants. M’intéresse le musée comme une part de la ville et non comme une boîte fermée réservée aux érudits. C’est une conception grecque du musée qui est tout à fait d’actualité.

Comment avez-vous été choisi ?
J’ai été choisi par les gens d’Abou Dhabi avec la coordination de Thomas Krens, du Guggenheim, qui a fait le casting général. Mais j’avais reçu aussi la demande du Louvre de travailler sur ce projet. Je dirai que j’ai été choisi des deux côtés

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°255 du 16 mars 2007, avec le titre suivant : Jean Nouvel, architecte du Louvre-Abou Dhabi

Tous les articles dans Actualités

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque