Vendredi 17 septembre 2021

Abandon des poursuites contre le permis de construire du R4 par deux associations de riverains

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 22 janvier 2014 - 202 mots

BOULOGNE-BILLANCOURT [22.01.14] – Les associations Val de Seine Vert et Boulogne Billancourt Ecologie abandonnent leurs poursuites à l’encontre du permis de construire du R4 en échange d’un accord signé avec la société civile immobilière gérante du projet (SCI R4).

Deux associations de riverains se sont rétractées après avoir obtenu du promoteur Natural Le Coultre divers engagements telle la conservation de la mémoire industrielle et sociale de l’île Seguin ou la promotion, chaque année, d’un artiste choisi par Val de Seine Vert via la mise à disposition d’un espace d’exposition.

Un conflit opposait également cette dernière au projet d’aménagement de l’île initié par la mairie de Boulogne-Billancourt, jusqu’en 2013. Après le réajustement opéré par l’actuel maire de la ville, un aménagement moins ambitieux des espaces de bureau, l’association souhaite « voir émerger le R4 ainsi qu’un projet global intéressant et à échelle humaine pour l’île. »

Cet abandon de deux recours sur trois engagés contre le plan local d’urbanisme voté en juillet 2013 - le troisième émanant de l’association AEBB étant lui cependant toujours en cours, – permet à l’investisseur suisse Natural Le Coultre et à la responsable du projet, Nelly Wenger, d’envisager plus sereinement le début des travaux de construction en 2014.

Légende photo

La maquette du R4 © Ateliers Jean Nouvel

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque