Samedi 5 décembre 2020

160 000 visiteurs pour l’exposition parisienne consacrée à Van Dongen

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 20 juillet 2011 - 240 mots

PARIS [20.07.11] – Au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, l’exposition Van Dongen, fauve, anarchiste et mondain vient de fermer ses portes. En seize semaines d’ouverture, 162 000 visiteurs seront venus admirer les œuvres de la période parisienne de cet artiste hollandais. En termes de fréquentation, Kees Van Dongen a donc fait mieux que Raoul Dufy et Giorgio de Chirico, mais cependant moins bien que Jean-Michel Basquiat.

L’exposition du musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacrée au peintre Kees Van Dongen (1877-1968) s’est achevée le 17 juillet 2011. Celle-ci avait débuté le 25 mars 2011 et aura intéressé près de 162 000 visiteurs. Cette exposition ne présentait que des œuvres de la période parisienne de l’artiste, réalisées entre 1895 et 1930. Avec près de 90 peintures, dessins, céramiques et affiches, c’est un peintre « fauve, anarchiste et mondain » qu’elle avait entrepris de révéler.

Les expositions sur Raoul Dufy en 2008 et Giorgio de Chirico en 2009 avaient respectivement accueilli 144 000 et 135 000 visiteurs. Comparativement, ses 162 000 visiteurs permettent donc à l’exposition sur Kees Van Dongen d’enregistrer un record de fréquentation. Mais, ce chiffre est à relativiser. Le 7 février 2011, l’exposition Basquiat qui avait aussi été organisée par le musée d’Art moderne de la Ville de Paris remportait le prix de la meilleure exposition lors de la 6e cérémonie des globes de cristal. Et celle-ci avait comptabilisé plus de 352 000 visiteurs.

Légende photo

Affiche de l'exposition Van Dongen au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque