Mercredi 16 octobre 2019

136 sites du patrimoine mondial de l’UNESCO potentiellement menacés par le réchauffement climatique

Par Marion Le Bec · lejournaldesarts.fr

Le 6 mars 2014 - 404 mots

POTSDAM (ALLEMAGNE) [06.03.14] – Deux climatologues ont étudié l’impact du réchauffement climatique sur le patrimoine culturel mondial. Leurs recherches aboutissent sur une menace de submersion qui toucherait 136 sites classés par l’UNESCO sur 700.

Si les changements climatiques alertent la communauté scientifique pour son impact sur l’environnement et les populations, l’étude des climatologues Ben Marzeion, de l’Université d’Innsbruck, et Anders Levermann, du Potsdam Institute for Climate Impact Research, alerte également des conséquences de la montée du niveau de la mer et des océans sur les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO comme le rapporte le Postdam Institute.

L’augmentation du niveau de la mer et des océans est due à la fonte des glaciers du Groenland et de l’Antarctique, principalement. Cette fonte est accélérée par la présence d’un taux de dioxyde de carbone de plus en plus important dans l’atmosphère. La glace qui normalement fond en été et se consolide en hiver se détériore désormais aussi durant les saisons froides. Or, la glace renvoie une partie des rayons du soleil, alors que l’eau absorbe l’énergie solaire. Par conséquent, une quantité supérieure de CO2 est dégagée, entraînant un réchauffement de la surface de la terre (boucle de rétroaction positive). Le dioxyde de carbone est par ailleurs capable de se stocker dans l’atmosphère durant un certain temps.

Ces observations ont conduit les climatologues à envisager l’étude du réchauffement climatique sur une période longue afin d’en appréhender d’impact pour le patrimoine mondial. Les deux scientifiques analysent l’impact de l’augmentation de la température pour chaque degré sur les sites du patrimoine mondial. Les climatologues considèrent les différents taux de l'élévation du niveau de la mer selon les régions.

Il en ressort que, dans le cas où la température n’augmente que d’un degré Celsius, 40 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO seront menacés de submersion. Avec une augmentation de la température de trois degrés, environ un cinquième du patrimoine culturel mondial sera affecté à long terme. « 136 sites seront en dessous du niveau de la mer dans le long terme, si aucune mesure de protection n’est prise », précise Ben Marzeion, ajoutant que « le fait que les marées et tempêtes pourraient affecter ces sites beaucoup plus tôt n'a pas encore été pris en compte. »

Parmi les sites du patrimoine mondial touchés les climatologues citent les centres-villes historiques de Bruges, de Naples, d’Istanbul et de Saint-Pétersbourg et un certain nombre de sites en Inde et en Chine.

Légende photo

La Cathédrale Saint-Sauveur dans le centre historique de Saint-Pétersbourg, Russie - © Photo Dionysos - 2007 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque