Samedi 21 septembre 2019

Une peinture représentant Nelson Mandela mort suscite la colère du parti au pouvoir

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 juillet 2010 - 344 mots

JOHANNESBURG (AFRIQUE DU SUD) [15.07.10] – Un tableau représentant Nelson Mandela mort faisant l’objet d’une autopsie a provoqué la colère et l’indignation du parti au pouvoir, l’African National Congress (ANC).

Une peinture exposée à Hyde Park Mall, une galerie commerciale huppée de Johannesburg, et représentant l’ancien et emblématique dirigeant sud-africain, Nelson Mandela, mort subissant une autopsie, a suscité une tempête de critiques de la part du parti au pouvoir, l’ANC à l’encontre de l’artistes sud-africain, Yuill Damaso.

Le tableau intitulé « Mandela mort » traité comme un pastiche de la célèbre « Leçon d’anatomie du Docteur Tulp » (1632) de Rembrandt représente l’ancien président sud-africain mort allongé sur une table d’autopsie dans la même position que le cadavre de la version originale. Il est entouré de plusieurs personnalités sud-africaines dont le Prix Nobel de la Paix, l’archevêque Desmond Tutu, le président actuel Jacob Zuma, l’ancien président Thabo Mbeki, le leader de l’opposition Helen Zille et Nkosi Johnson, l’enfant symbole de la lutte contre le sida mort de la maladie à 12 ans, représenté en train de disséquer l’avant-bras gauche de Mandela.

L’ANC a fermement condamné le tableau qu’il considère « de mauvais goût, irrespectueux, et insultant à l’égard des valeurs de notre société » a déclaré un porte-parole du parti à l’AFP. Par ailleurs, représenter une personne encore vivante morte est considéré comme un acte de sorcellerie dans la société africaine.

L’artiste quant à lui affirme que son intention n’était pas de manquer de respect à Nelson Mandela et précise qu’en représentant la chair et les os de l’ancien président, il voulait simplement humaniser la figure historique, icône internationale de la lutte contre l’apartheid. Selon The Guardian ce n’est pas la première fois qu’une œuvre de Damaso suscite la controverse. En 2000, une de ses réalisations représentant Nelson Mandela avec des dreadlocks avait également été critiqué par des proches de l’ancien dirigeant.

A quelques jours de son 92e anniversaire, Nelson Mandela, très affaibli, a fait une apparition lors de la cérémonie de clôture de la Coupe du Monde de football le 11 juillet dernier.

Légende photo

Yuill Damaso « Mandela mort » (2010) © D.R

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque